×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les Caraïbes dament le pion à Agadir sur le marché allemand

Par L'Economiste | Edition N°:1623 Le 15/10/2003 | Partager

. Les arrivées des touristes allemands en chute libre. Comparativement à 2000, le nombre a baissé de 70% . Les professionnels regrettent le report de la campagne d'affichage Le marché émetteur allemand est en chute libre sur la destination Agadir. Les professionnels du secteur ne veulent pas le croire. Les statistiques du mois de septembre élaborées par la délégation du Tourisme d'Agadir confirment pourtant cette régression phénoménale. Pour le mois de septembre, la baisse a atteint, au niveau des arrivées, 33,90% et 40,80% en nuitées par rapport au même mois de l'année dernière. Ceci malgré une légère progression des arrivées globales (+2,14%) comparativement à la même période l'an dernier. Une évolution qu'il faut prendre avec réserve car 2002 n'était pas une très bonne année. Selon Abderrahim Oummani, président de l'Association nationale de l'industrie hôtelière, le recul du marché allemand est beaucoup plus fort. “Comparativement à 2000, la chute est de près de 70%”, déplore-t-il. On est loin de la période de 1977 à 1987, années florissantes lors desquelles le marché germanique constituait plus de 52% des clients de la station balnéaire. En septembre dernier, il ne représente plus en termes d'arrivées que 11,65% contre 18% la même période l'an dernier. Les nuitées, il n'occupait plus que 16,79% le mois précédent contre 28,45% en septembre 2002. Cette baisse se fait ressentir notamment au niveau du nombre des passagers du tour-opérateur TUI. En 1998, celui-ci transportait près de 150.000 passagers, aujourd'hui, il réalise à destination d'Agadir à peine 45.000 sièges. Des chiffres qui inquiètent Guy Marrache, président-directeur général de la chaîne Tikida Hôtels. Pour lui, la situation est très grave, surtout qu'il n'y a aucune visibilité pour 2004. Ce qui est vraiment inquiétant, c'est que ce marché constitue le premier pourvoyeur de touristes à l'échelle mondiale: plus de 70 millions par an dont environ 140.000 en 2002 pour le Maroc. Les raisons de cette régression sur Agadir, de l'avis de l'opérateur, sont nombreuses. Parmi elles, l'effet de mode chez les Allemands qui préfèrent aujourd'hui des destinations comme les Caraïbes. “Une tendance qui prouve que l'image du Maroc -notamment celle d'Agadir en Allemagne doit être reconstituée par le biais d'une stratégie de communication plus agressive, plus ciblée et en temps opportun”, préconisent les professionnels. Ils regrettent sur ce plan le report de la campagne d'affichage, sur ce marché, à janvier. Une opération qui était programmée fin août-début septembre 2003. Si une telle action n'est jamais inutile, elle viendra toutefois en retard pour générer les effets escomptés, à savoir doper les arrivées au cours de la prochaine saison d'hiver. A noter que le budget de publicité institutionnelle pour 2003 hors télévisé était de 20 millions de DH. Pour 2004, il n'est toujours pas fixé et aucune décision n'a été prise pour le moment pour l'augmenter.Au-delà du renforcement de la promotion de la destination sur ce marché, l'implication des TO germaniques dans de grands projets touristiques, s'avère nécessaire pour faire revenir les Allemands. Selon Abderrahim Oummani, Al Diana, filiale de Thomas Cook, deuxième opérateur mondial, réclame un terrain depuis plus de 15 ans dans la station. L'implantation d'un tel opérateur dans la ville pourrait drainer des milliers de nouveaux clients.Malika ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc