×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Dossiers

LES CAHIERS DE L’EMERGENCE
Formation professionnelle
L’OFPPT densifie son réseau régional

Par L'Economiste | Edition N°:3383 Le 14/10/2010 | Partager

. 29 établissements au titre de 2010-2011. Formation de 71.000 jeunes à l’horizon 2015LA formation professionnelle dans la Région Chaouia-Ouardigha a connu une importante expansion, passant de 15 établissements en 2003/2004 à 29 en 2010/2011 dont 4 centres en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus. Cette offre de formation, en progression continue, est destinée à répondre à une demande de plus en plus croissante émanant des jeunes et des entreprises. Ainsi le réseau prévoit 17.531 stagiaires pour l’année 2010-2011, soit une évolution de près de 10,7% par rapport à 2009/2010.Cette stratégie, associée à un partenariat à plusieurs niveaux (local, provincial et régional), a permis une évolution remarquable du dispositif de la formation professionnelle en tant que contribution au développement durable de toute la région. Cela permet également de renforcer la cohésion sociale pour un appui à la lutte contre le chômage et l’exclusion via l’émergence de nouvelles activités.A noter que concernant la formation dans les filières du BTP, la Région se verra renforcée par la création de l’Ecole de formation aux métiers du bâtiment et des travaux publics (EFMBTP) de Settat. Cette école, créée en partenariat avec la FNBTP et avec la participation de la wilaya et du conseil provincial, formera les ressources humaines nécessaires aux grands chantiers du Royaume.Dans la perspective 2015 l’objectif fixé par l’OFPPT pour la région Chaouia-Ouardigha est d’assurer la formation de 71.000 jeunes. Pour assurer ce rythme soutenu, l’OFPPT prévoit la création de 3 établissements et l’extension de 3 autres. Un autre objectif: assurer une formation de qualité pour garantir une meilleure insertion des lauréats de l’OFPPT.


En attendant l’Ecole des BTP

L’ANNÉE 2011-2012 sera également marquée par le démarrage de l’Ecole de formation aux métiers du bâtiment et des travaux publics (EFMBTP) à Settat qui a pour objectif de pallier l’absence de filières dédiées aux travaux publics. Cet institut sera le premier en son genre à offrir toutes les conditions pour développer les compétences exigées par les grands chantiers du Royaume.Avec une capacité de 480 places pédagogiques, cet institut, qui accueillera près de 800 stagiaires, répond aux besoins des entreprises du BTP en ouvriers qualifiés et en techniciens, particulièrement en matière de conduite et de maintenance des engins et des métiers des travaux publics. Créé en partenariat avec la FNBTP, le coût global de cet établissement s’élève à 167,5 millions de DH (hors terrain), et construit sur un terrain d’une superficie de 80 ha.A. Ech.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc