×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Les banques tunisiennes se dotent de nouvelles normes ISO

Par L'Economiste | Edition N°:3137 Le 27/10/2009 | Partager

. Pour le moment facultatives, elles peuvent concerner tous les services Pointé du doigt à chaque fois que la qualité de service est évoquée, le secteur financier tunisien aura prochainement de nouvelles normes conformément aux standards européens. A priori, tous les services sont concernés, du front office au back office, tout y passe: du système d’information à la formation du personnel en passant par la modernisation des institutions. Cette normalisation est pour l’heure facultative sauf intervention de la Banque Centrale de Tunisie. Un séminaire dédié à cette question a été récemment organisé par l’institut tunisien de la normalisation et de la propriété intellectuelle. Objectif : mettre la lumière sur les avancées en la matière. Parmi les nouveautés annoncées, la création d’un comité miroir, chargé du suivi des travaux de normalisation. Ce comité regroupe des banquiers, des représentants de l’organisation de défense du consommateur, des experts internationaux, … Il aura pour tâches de préparer et de mettre sur les rails le processus de normalisation à l’ISO. Concrètement, il s’agira d’adopter et d’adapter les normes aux structures tunisiennes. Cette mesure est un nouveau maillon dans la chaîne liée à la qualité des services bancaires. La qualité est en effet l’objet depuis des années d’un suivi permanent de la part de l’autorité de tutelle. L’Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers et la Banque Centrale Tunisienne avaient lancé courant 2007 un programme national pour hisser la qualité des services bancaires. Le programme portait sur trois axes dont l’organisation des journées portes ouvertes au niveau des sièges sociaux des institutions. La finalité étant justement de mettre fin aux «frictions» entre banques et de développer la culture bancaire. Autre axe, la mise en place de l’Observatoire des services bancaires ayant pour mission principale le suivi de la qualité, l’établissement du reporting, la réalisation d’études sur les services octroyés et l’organisation de consultations sectorielles.Yousra MAHFOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc