×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Les auditions de l’IER reprennent après l’Aïd

Par L'Economiste | Edition N°:1939 Le 17/01/2005 | Partager

. Haltes à Figuig, Errachidia et Khénifra. L’AMDH prépare aussi ses auditions Les auditions publiques de l’Instance équité et réconciliation (IER) reprennent, mais pas sur Casablanca comme prévu initialement. Les prochaines haltes de l’Instance seraient Figuig, Errachidia et Khénifra. Elles auront lieu quelques jours après l’Aïd-Al-Adha, Casablanca serait la dernière étape. “Les réunions se succèdent au sein de l’instance pour arrêter le programme et ce mercredi, au plus tard, on sera définitivement fixé”, indique une source au sein de l’IER. Rappelons qu’à l’origine, il était question d’une retransmission télévisée quotidienne étalée jusqu’en février. La donne a complètement changé juste avant les premières auditions en décembre. Ainsi de réunion en réunion, l’agenda des programmations a été revu à la baisse. Les réactions provoquées de part et d’autre par les premiers témoignages y sont sûrement pour quelque chose. Y a-t-il eu pression sur les membres de l’IER pour espacer et revoir à la baisse les auditions? Rien n’est moins sûr et les membres de cette instance, en dépit de leur bonne volonté, ne savent plus à quel saint se vouer. On parle même de dissensions au sein de l’instance. Les sorties médiatiques du président, Driss Benzekri, ne seraient pas du goût de certains membres qui le lui ont fait savoir. “Mais cela n’a aucune incidence sur le travail de l’instance, nous continuerons notre mission jusqu’au bout et avec le même dynamisme”, affirme un membre de l’IER. Par ailleurs, la sortie de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) a jeté encore plus le trouble sur le processus. A l’issue de sa dernière réunion le 27 décembre dernier, le bureau central de cette association a annoncé son intention d’organiser ses propres séances de témoignages pour les victimes des années de plomb. Objectif: permettre aux témoins de revenir avec plus de détails sur les sévices qu’ils ont subis. “Les séances de l’IER ont été frustrantes pour les témoins puisqu’ils n’ont pas eu le droit de donner les noms de leurs tortionnaires”, estiment des membres de l’AMDH. Ajoutant que plusieurs contraintes ont été imposées par l’Instance présidée par Benzekri. Autre raison invoquée par l’AMDH: sa liste de témoins n’aurait pas été prise en compte. “Il est de ce fait normal que nous réagissions”, explique un membre du bureau. L’association a d’ores et déjà demandé à ses partenaires de l’Organisation marocaine des droits de l’homme et Forum justice et vérité de prendre part à l’organisation de ces séances. Rappelons que l’AMDH avait refusé de participer aux travaux de l’IER suite à un désaccord sur la marche à suivre. L’AMDH veut que les noms des tortionnaires soient cités.


La riposte

Les tortionnaires multiplient les réunions depuis l’annonce des premières auditions. Ils entendent, selon une source sûre, se constituer en association pour préparer la riposte. “Ainsi, même si lors des auditions de l’IER les noms n’ont pas été rendus publics, les témoins ne se sont pas gênés pour en parler dans la presse et il en sera de même lors des séances de l’AMDH”, explique un membre de cette ONG. Ce qui doit vivement inquiéter les présumés tortionnaires qui, jusqu’à présent, n’ont pas réagi aux accusations dont ils font l’objet. En effet, à aujourd’hui, aucun d’eux n’a porté plainte pour diffamation. F. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc