×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Les appels d'offres pour les licences Vsat en décembre

    Par L'Economiste | Edition N°:631 Le 04/11/1999 | Partager


    · Trois adjudicataires seront retenus en février 2000
    · Le GMPCS également "voix" dans le calendrier


    L'appel à la concurrence pour l'attribution des licences Vsat serait lancé début décembre prochain. Le Premier ministre a donné son aval à l'ANRT (Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications) pour faire valider le cahier des charges par les départements ministériels. Le régulateur leur a remis hier ce cahier.
    Si tout va bien, les adjudicataires des licences seront connus en février 2000. Ils sont 14 candidats à avoir répondu l'année dernière à l'appel à consultation. Le dossier a traîné et suscité beaucoup de rumeurs, selon des candidats. Pour les responsables de l'Agence, le premier appel en décembre 1998 n'était qu'une consultation en vue de recueillir des informations pour l'élaboration du cahier des charges. Mais M. Mostapha Terrab, DG de l'ANRT, reconnaît le retard qu'a pris le dossier. Il l'impute d'abord au poids de la deuxième licence. "Le processus des licences GSM et Vsat ont démarré en même temps. Le GSM a accaparé les équipes qui travaillent sur les deux dossiers".
    La technologie Vsat est un système numérique par satellite. Son architecture est basée sur trois éléments: une station principale gérant les informations destinées aux micro stations, un segment spatial loué sur une bande passante d'un satellite et des microstations (des antennes paraboliques de 0,90 à 1,80 mètre connectées au réseau utilisateur). La solution Vsat est utile notamment dans les zones sous-équipées en réseaux terrestres ou encore pour contourner les problèmes d'interconnexion de nombreux réseaux terrestres. Les applications des réseaux Vsat touchent plusieurs domaines. Les premiers concernés sont les organismes financiers (banques et assurances). Autres champs d'application: systèmes de réservation, l'accès à l'Internet, la téléphonie rurale...
    D'après l'ANRT, les opérations d'attribution du réseau Vsat devront se dérouler selon des critères proches de ceux retenus pour le GSM avec toutefois un système d'évaluation différent. En tout, trois licences seront attribuées.
    Du côté du GMPCS (Global Mobile Personal Communication Systems), un appel d'offres pour l'attribution de licences pour voix serait lancé également en décembre.
    Quant à la licence concernant la localisation et la transmission de donnés, le nom de l'adjudicataire doit être rendu public officiellement dans les jours qui viennent. Il s'agit d'Orbcomm qui est d'ailleurs le seul à avoir répondu à l'appel d'offres. Le GMPCS est un système de télécommunications par satellite. Il établit des communications en temps réel et des liaisons de transmission de données ou de télécopie à au moins 9,6b/s avec de petits terminaux mobiles ou fixes.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc