×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    Les Américains sont allés fort sur Internet

    Par L'Economiste | Edition N°:591 Le 09/09/1999 | Partager

    · Des reins et un bébé à naître mis en vente aux enchères

    A vouloir tout «internetiser», des dérapages peuvent parfois intervenir. La semaine dernière, deux enchères pour le moins particulières étaient sur le Net.
    «Rein à vendre, en parfait état de fonctionnement. L'acheteur prendra à sa charge tous les frais médicaux. Bien sûr, un seul de mes reins est à vendre. J'ai besoin de l'autre pour vivre». No comment. Parue sur le fameux site de vente aux enchères eBay, le prix initial a été fixé à 25.000 Dollars. L'offre a grimpé jusqu'à 5,75 millions de Dollars jeudi dernier, mais eBay, averti, a décidé de mettre un terme à l'opération en retirant l'annonce. Une recherche sur le site a en outre montré que sept offres avaient été enregistrées pour cette enchère, qui devait expirer le 5 septembre à 17h52 GMT.

    5 ans de prison


    Depuis, le FBI est désormais à la recherche du sinistre farceur, le commerce d'organes étant un crime fédéral aux Etats-Unis. La personne risque une peine de prison pouvant atteindre 5 ans ou une amende de 50.000 Dollars.
    L'autre annonce porte sur...un enfant qui, de surcroît, n'est pas encore né! Pour ce dernier, dont la naissance est prévue fin septembre, le prix de départ était de 100.000 Dollars.
    Des tests mesurant le quotient intellectuel des parents, étudiants en droit à Chicago, étaient disponibles.
    Sidérés en découvrant l'annonce, les patrons d'eBay ont promis son retrait. La Direction a par ailleurs fait savoir qu'elle n'accepte en aucun cas la vente d'articles illégaux sur son site.

    Plus de 2,6 millions d'articles


    Cependant eBay ne dispose pas de mécanismes automatiques de repérage des articles dont la vente est interdite sur son site, comme les armes à feu, les animaux ou les badges de policiers. Le site et les autorités américaines effectuent par conséquent des contrôles ponctuels, mais avec 300.000 à 400.000 nouveaux articles introduits tous les jours, la tâche est ardue. Plus de 2,6 millions d'articles sont actuellement offerts aux enchères sur le site, dans des catégories allant de l'automobile, aux livres, en passant par les ordinateurs et les jouets.
    Autre précision apportée par eBay, l'annonce pour le rein avait été introduite le 26 août. Pourtant, vendredi dernier, plusieurs autres annonces proposaient des reins aux enchères, dont l'un offert par un infirmier. Un autre vendeur exigeait comme paiement de son rein une maison avec cinq chambres.


    Pénurie d'organes aux Etats-Unis


    La pénurie d'organes dont souffrent les Etats-Unis pourrait pousser certaines personnes sans scrupules à construire un commerce juteux. Actuellement dans ce pays, 65.199 malades attendent un don d'organe, que ce soit un rein, un foie, un pancréas, un coeur, des poumons ou des intestins, a indiqué la porte-parole pour le consortium des transplantations d'organes pour la région de Washington.
    Et d'ajouter qu'aucun chirurgien digne de ce nom ne transplanterait ce rein qui était offert sur eBay. L'historique médical du donneur doit être connu et l'organe doit être testé pour vérifier la compatibilité avec le receveur.


    Wissal SEGRAOUI (AFP, ZDNet)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc