×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Les Américains n’ont plus confiance en leur banque

Par L'Economiste | Edition N°:2962 Le 12/02/2009 | Partager

. Le gouvernement Obama veut «nettoyer». Le Sénat a approuvé le plan de relance LES Américains ont de moins en moins confiance en leur banque, d’où l’urgence du plan de relance US. Le Sénat américain l’a adopté mardi dernier. Mais rien n’est encore joué, puisque des négociations difficiles vont s’ouvrir avec la Chambre des représentants, qui avait adopté fin janvier une autre version du plan de relance économique, qui s’élevait elle à 819 milliards de dollars contre 838 milliards aujourd’hui. Le président veut boucler ce processus avant le 16 février et les vacances parlementaires. Le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, a dévoilé de quelle façon son pays entend dépenser la seconde moitié du plan de sauvetage du secteur financier: «Relancer le crédit», «nettoyer et renforcer les banques» et «fournir une aide vitale pour les propriétaires immobiliers et les petites entreprises». Le plan prévoit notamment la création d’une structure à capitaux mixtes public-privé, dotée dans un premier temps de 500 milliards de dollars, pour reprendre les actifs douteux qui plombent les bilans des banques. La perte de confiance dans les banques est un énorme problème pour une profession qui ne peut s’exercer durablement que si la sérénité règne. Depuis octobre, plus de 300 milliards de dollars d’argent public ont déjà été dépensés pour stabiliser le système bancaire américain. Cela n’a pas empêché une sérieuse détérioration de la crédibilité des institutions concernées. Selon un sondage réalisé par le cabinet Morpace, seulement 32% des Américains ont confiance dans la solidité des banques en général. En novembre, 38% étaient encore de cet avis.Il est vrai que 61% font encore fortement confiance à leur banquier. Mais en novembre cette proportion était encore de 68%. Le plus frappant est le plongeon de l’image des grandes banques nationales, alors que les petits établissements mutualistes locaux résistent bien. Ces dernières inspirent confiance à 81% des personnes sondées, alors que seulement 54% des clients des grandes banques présentes dans de nombreux Etats en disent autant. L’Amérique compte plus de 8.300 banques, mais seulement 40 disposent d’actifs supérieurs à un milliard de dollars. Les Etats-Unis ont clairement évité plusieurs paniques bancaires en relevant de 100.000 à 250.000 dollars le montant de dépôts du public garanti par l’État fédéral. On peut même dire aujourd’hui que des institutions jugées menacées d’insolvabilité par Wall Street ne continuent d’opérer que grâce à cette protection de leurs déposants. Parmi ces établissements, on compte des géants comme Citigroup ou Bank of America. La méfiance des Américains ne s’explique pas seulement par l’accumulation de pertes énormes chez de nombreuses banques. Elle se fonde aussi sur l’impression, parfois justifiée, que les banques assistées par l’Etat n’ont pas augmenté leurs encours de prêts.J. K.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc