×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les agriculteurs boudent les semences certifiées

Par L'Economiste | Edition N°:442 Le 12/02/1999 | Partager

Pour rattraper le retard des cultures automnales, des bouchées doubles devront être réalisées du côté des cultures de printemps. Les professionnels se sont penchés sur l'approvisionnement et la commercialisation des semences.


Devant la faiblesse des cultures d'automne, c'est aux cultures printanières de reprendre le flambeau. Seulement, les besoins d'emblavement se révèlent supérieurs à la production de semences certifiées nationales. Les disponibilités actuelles sont évaluées à 1.100 quintaux (dont 200 en hybrides) pour le tournesol et à 3.700 quintaux (dont 800 en hybrides) pour le maïs.
Elles suffiront pour l'heure, a avancé l'AMSP (Association Marocaine des Semences et des Plants) lors de la réunion de janvier dernier (Cf article supra) à démarrer la distribution de semences en attendant les importations. Du reste, une dérogation est prévue pour l'importation des semences de la Peredovick, une variété "Population" de tournesol qui a montré ses performances en grande culture. Toutefois, est-il rappelé, "le faible recours à l'utilisation des semences certifiées constitue une des principales contraintes au développement des cultures de tournesol et de maïs". Cette situation s'explique notamment par leurs prix jugés relativement élevés par les agriculteurs. Les prix des semences oscillent entre 45 et 50 DH/kg pour le tournesol hybride, entre 20 et 25 DH/kg pour le tournesol Population importée et se situent à 11 DH/kg pour le tournesol Population nationale. Ils sont de 18 à 30 DH/kg et de 4 DH/kg respectivement pour le maïs hybride pour l'irrigué et pour le maïs pour le bour.

L'AMSP s'est dite disposée à examiner avec les sociétés semencières concernées la possibilité de réduire les prix de vente de ces semences et de les céder à crédit "pour les agriculteurs réguliers et solvables". Pour les semences de tournesol, les professionnels ont déjà décidé de réduire les prix de vente de 5 à 10%, selon les variétés.
Quant aux semences de maïs, il a été proposé durant la réunion d'instaurer, au cours des cinq prochaines campagnes, une subvention à l'utilisation. Objectif: relancer le programme de multiplication de ces semences au niveau national, encourager le recours à l'utilisation des semences certifiées et valoriser le patrimoine génétique des variétés nationales.
Le montant de la subvention unitaire proposé s'élève à 130 DH/le quintal, soit 30% du prix de vente. L'enveloppe financière nécessaire à cette intervention pour la campagne 1998/99 est de près de 400.000 DH dont la prise en charge sera assurée à partir des ressources du Fonds de Développement Agricole. Un arrêté a été adressé au Ministère de l'Economie et des Finances pour signature.
Autre point à clarifier, les conditions de commercialisation de la production nationale. A ce niveau, il est proposé la tenue d'une réunion au cours de la première quinzaine de février entre les producteurs de maïs et les provendiers pour la reconduite de la convention de partenariat entre les deux parties et ce, suite à la révision à la baisse des droits de douane à l'importation du maïs. Une autre proposition a concerné l'organisation "incessamment" d'une réunion du Conseil d'Administration du CETIO (Centre Technique Interprofessionnel des Oléagineux), où l'ensemble des partenaires de la filière oléagineuse examineront les aspects liés à la commercialisation de la production et les mesures permettant la relance du tournesol.

Meriem OUDGHIRI & Ghassan KHABER

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc