×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Economie

    Les actes chirurgicaux révisés à la hausse

    Par L'Economiste | Edition N°:2698 Le 23/01/2008 | Partager

    . Cardiologie, césarienne, oncologie… nouveaux tarifs. Le SNMSL en congrèsLA convention nationale-AMO vient de s’enrichir par un 2e avenant qui propose des révisions sur les grilles tarifaires. Un accord tarifaire a été signé début janvier entre les organismes gestionnaires de l’assurance maladie obligatoire (AMO) et les représentants des médecins et des établissements de soins du secteur libéral. «Notre objectif est de motiver les médecins de façon à assurer la réussite de l’AMO», indique Dr Mohamed Naciri Bennani, président du Syndicat national des médecins du secteur libéral (SNMSL). «Il s’agit aussi d’avoir une tarification nationale la plus proche des patients, refléter la réalité du prix sur le marché et surtout économiser sur les soins de santé de base», dit-il.Cet avenant qui a pris effet à partir du 15 janvier porte notamment sur les tarifs forfaitaires des actes et prestations en matière de cancérologie. Il concerne également la valorisation des tarifs de la chirurgie de la cataracte, de la césarienne, de l’amygdalectomie et de la consultation de cardiologie comprenant l’électrocardiogramme, outre la fixation de son tarif. A noter que d’autres revalorisations seront prochainement décidées notamment en ce qui concerne la tarification des consultations chez les médecins généralistes et spécialistes ainsi que la tarification relative à la chirurgie de la vésicule biliaire.En ce qui concerne les actes d’oncologie, la tarification retenue lors de la réunion du 2 octobre a été agréée et est actuellement en vigueur. Plusieurs forfaits ont été retenus. Ils concernent la séance de chimiothérapie (1.000 DH), la chambre implantable (7.000 DH) et la radiothérapie, dont les tarifs varient en fonction des types de localisation. Le forfait de la séance d’irathérapie à base d’isotope (iode 131) est de 27.000 DH, tandis que la greffe de moelle coûtera 280.000 DH, avec des facturations en sus pour les produits sanguins de transfusion, les bilans radiologiques et biologiques.Les curiethérapies sont offertes au prix forfaitaire de 12.000 DH, quel que soit l’organe malade, alors que le prix de la radiofréquence a été fixé à 15.000 DH, y compris la sonde. Quant à l’hospitalisation en chambre stérile, le forfait a été fixé à 1.500 DH, sans les frais des analyses médicales ni des produits de pharmacie, alors que celui de la biopsie ostéo-médullaire est de 800 DH. Les honoraires d’un praticien ORL sont de 1.200 DH pour les adultes et 925 pour les enfants. Les tarifs de l’anesthésiste réanimateur sont de l’ordre de 550 DH pour les adultes et 438 pour les enfants.Pour le cas de la cardiologie, une revalorisation du tarif de la consultation de cardiologie+électrocardiogramme (ECG) à 250 DH, contre 190 auparavant. La césarienne a vu son tarif augmenter de 2.000 DH en passant de 6.000 à 8.000 DH. Pour le forfait de la chirurgie de la cataracte, le tarif est passé de 4.500 à 6.500 DH (dans le cadre où la chirurgie de la cataracte est faite par phaco-émulsification, un complément de 2.000 DH sera à la charge de l’assuré), alors que l’opération combinée cataracte glaucome coûtera 10.000 DH. L’amygdalectomie (ablation des amygdales) a atteint 3.000 DH, contre 2.600 auparavant chez l’adulte. La même opération pratiquée sur l’enfant, avec une adénoïdectomie, passe de 1.950 à 2.400 DH.


    Nouveau bureau

    LE SNMSL organise les 26 et 27 janvier son congrès national à la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca. Ce congrès, qui se tiendra sous le thème «50 années pour une pratique médicale libérale et sociale», coïncide avec le 50e anniversaire de la création du syndicat. C’est dimanche 27 janvier que sera procédé au vote pour l’élection d’un nouveau bureau national. Bennani sera-t-il reconduit?F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc