×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

L'EMI pousse ses lauréats à l'entreprenariat

Par L'Economiste | Edition N°:893 Le 13/11/2000 | Partager

. Pour son quarantenaire, l'Ecole a lancé un incubateur d'entreprise et ouvert une représentation de W3C. Sur quatre ans, l'incubateur devrait accueillir près de 18 projetsL'Ecole Mohammadia des Ingénieurs (EMI) a fêté ses 40 ans tout en nouvelles technologies. Deux événements majeurs ont marqué son passage à «l'âge de raison«. Le lancement du centre d'innovation technologique (CIT) et l'ouverture d'un bureau du W3C, l'organisme mondial qui gère le Web. Le projet d'incubateur d'entreprise a couvé pendant quelque temps dans les tiroirs avant de se concrétiser grâce à un financement du Fonds Hassan II. Une convention signée entre le Ministère de l'Economie et des Finances, le Ministère de l'Enseignement Supérieur, l'EMI et l'Association des ingénieurs de l'EMI a apporté un budget de lancement de près de 5,3 millions de DH.Pour son démarrage, le CIT abrite 6 projets d'entreprise. Les élèves-ingénieurs impliqués disposent de 6 à 18 mois pour donner forme à leurs idées. Durant cette période d'incubation, ils seront encadrés par le corps enseignant de l'EMI, mais également par des opérateurs privés intéressés par les produits de leur recherche. Ces derniers sont destinés à intégrer les circuits de production. Les domaines concernés vont de l'e-commerce à l'intelligence artificielle et les systèmes experts en passant par les télécommunications, l'aérospatial, le télé- enseignement, les industries de transformation, le génie civil, l'électrique et l'électronique. Pour la période 2001-2004, le CIT projette d'abriter 12 à 18 projets d'entreprise. Des 600 élèves-ingénieurs qui seront formés pendant cette période à la création d'entreprise, 30 au moins devront passer à l'acte en mettant sur pied leur propre entreprise.«Très prisés sur le marché de travail, les lauréats de l'EMI pensent rarement à s'installer à leur propre compte. . 4 à 5 ans d'expérience avant de franchir le capLes plus audacieux d'entre eux attendent d'acquérir une expérience de 4 à 5 ans avant de se lancer dans une aventure individuelle«. Le concept du CIT privilégie l'idée innovante à l'expérience (les deux ne sont pas opposées évidemment). Un travail d'encadrement et orientation est assuré pour que l'idée aboutisse à la création d'une entreprise.Le deuxième événement marquant de ce 40ème anniversaire est l'ouverture du Bureau du W3C (World Wild Web Consortium), un organe mondial de gouvernance du Web. Après une rude bataille entre universités arabes et africaines, l'EMI s'est distinguée par «son potentiel et ses travaux dans le domaine des technologies de l'information«. Elle est devenue le 11ème bureau international de W3C. Pour l'événement, c'est M. Vincent Quint, directeur Europe, qui a fait le déplacement. Quatre de ses collaborateurs l'ont accompagné pour présenter les activités du consortium. Ce dernier représente les intérêts de certains développeurs, chercheurs et utilisateurs du Web (son fondateur, M. Tim Berners-lee, est réputé pour ses divergences avec Bill Gates). L'EMI devra bénéficier du savoir-faire et des visions futures de ce consortium, qui érige le partenariat avec le monde de la recherche en stratégie pour faire face aux développements de la technologie d'information.


Assistance de marque

C'est un parterre de chercheurs et personnalités politiques, qui a assisté aux festivités du 40ème anniversaire de l'EMI. Les lauréats de l'Ecole sont venus nombreux. Parmi eux, M. Mohamed M'Barki, secrétaire d'Etat à l'Habitat, qui faisait le guide pour ses collègues au gouvernement. Ces derniers ont été au moins sept à avoir fait le déplacement. Parmi l'assistance également, M. Abdelouahed Radi, président de la Chambre des Représentants. O. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc