×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Courrier des Lecteurs

    L'effet prises de bénéfices

    Par L'Economiste | Edition N°:589 Le 07/09/1999 | Partager

    Les prises de bénéfices ont pesé sur l'indice qui clôture la semaine en baisse de 0,51%, portant sa performance hebdomadaire à -0,40%.
    Les autres indices, CFG 25 et l'USI ont évolué dans le même sens en enregistrant respectivement un retrait de 0,58% à 12.628,75 points et 0,35% à 110.042. Sur les 41 valeurs cotées, 16 étaient en hausse, 14 en baisse alors que 11 stagnaient. "Les épargnants ne doivent pas s'inquiéter, puisque ce retrait est dû aux prises de bénéfices de la part des investisseurs qui attendaient impatiemment que la Bourse reprenne pour céder leurs actions en réalisant des plus-values", explique un analyste de Wafa Bourse. "Il faut garder dans la tête que c'est juste un essoufflement et que la reprise ne tardera pas à se manifester de nouveau", ajoute-il.

    Soulignons, néanmoins, que le volume traité lors de la séance du vendredi a été timide. En effet, la journée a enregistré un chiffre d'affaires de 84,8 millions de DH contre 166,6 millions la veille. Le compartiment central s'est encore une fois taillé la part du lion avec 49,33 millions de DH, soit 58,15%.
    Les plus importantes transactions de la journée ont été réalisées par les titres BMCE qui a vu son cours grimper de 0,14% à 698 DH et Wafabank dont le cours a baissé de 1,09% à 1.085 DH.
    La plus forte hausse a été enregistrée par la valeur Diac Equipement avec +5,63% à 300 DH, tandis que la plus forte baisse a été subie par le titre Lesieur avec 5,11% à 1.466 DH. Sur le marché de blocs, trois valeurs ont fait l'objet d'échange. Il s'agit de Crédor (1.000 actions à 835 DH), Maghreb Oxygène (1.000 actions à 241 DH) et Centrale laitière (3.475 actions à 4.800 DH). A noter que 94% du chiffre d'affaires sur le marché de blocs a porté sur cette dernière valeur.

    Rafik IKRAM


    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc