×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Agenda

Le Vetma France déménage à Lille

Par L'Economiste | Edition N°:428 Le 25/01/1999 | Partager

Le Salon marocain du textile et de l'habillement se déroulera à Lille les 31 mars et 1er avril. S'inscrivant dans le cadre de "L'année du Maroc", cette édition se démarque aussi par la participation des industries du cuir.


Après trois éditions à Paris, l'exposition se déplace à Lille cette année, pour plusieurs raisons. D'abord respecter la tradition du Vetma dont l'objectif est de diversifier les débouchés, mais aussi pour consolider et développer les relations avec le Nord de la France. "Pratiquement toute la VPC(1) est installée à Lille et beaucoup de grandes marques et d'enseignes de la grande distribution y sont représentées", souligne M. Abdelali Berrada, directeur général de l'Amith(2) et président du Vetma, le Salon marocain du textile et de l'habillement.
L'Amith compte également attirer les professionnels de la région parisienne: "Juste une heure en TGV", fait-il observer. Le choix de Lille se justifie également par la proximité des marchés belges, hollandais et anglais. "Des marchés encore inexplorés pour les Marocains", déclare le directeur général de l'Amith. Les Belges, autrefois "allergiques" à toute idée de délocalisation, abordent aujourd'hui ouvertement la question.

Nouveaux participants


"C'est une opportunité à ne pas négliger. Même les fédérations belges se disent prêtes à accompagner les industriels", précise-t-il. Quant aux Pays-Bas, ils occupent la seconde place en Europe en ce qui concerne la délocalisation.
Deux particularités caractérisent cette édition lilloise: D'une part, l'extension du salon à l'industrie du cuir et, d'autre part, aux autres prestataires de services (transporteurs), l'objectif étant de présenter le Maroc comme une destination couvrant la totalité de l'offre de la filière textile.
A deux mois du Salon, plus de 100 exposants en provenance de différentes régions du pays se sont manifestés. D'après leurs prévisions, 150 entreprises, toutes branches confondues (filature, tissage, confection...), devraient exposer. Neuf entreprises du secteur cuir ont déjà confirmé leur participation, indique M. Berrada. Au total, une vingtaine est attendue. Les exposants pourront, sur une superficie de 3.000m2, présenter leurs collections été 2000, leurs produits d'actualisation et leur savoir-faire en sous-traitance.

L'organisation du Vetma s'inscrira aussi dans le cadre de la semaine commerciale marocaine qui se déroulera à Lille du 29 mars au 2 avril 1999. Elle comprendra d'autres manifestations économiques ou à caractère artistique et culturel de façon à donner une image globale et valorisante du Maroc. Le 1er avril, une table ronde se tiendra avec les professionnels français et européens pour présenter les nouvelles procédures douanières ainsi que le cadre incitatif pour l'investissement étranger au Maroc. D'ailleurs, indique M. Berrada, le directeur général de la Douane est attendu afin d'apporter les éclaircissements nécessaires. Par ailleurs, les responsables de l'Amith espèrent finaliser avec la RAM le projet de la ligne cargo Casablanca-Lille. Elle permettra aux opérateurs du secteur de profiter du créneau "11 à 15 jours de livraison" qui leur échappe encore. Il constitue d'ailleurs l'une des plus importantes parts de marché. Aujourd'hui, la distribution marocaine officie encore sur un créneau qui se situe entre 3 à 6 semaines.
Concernant les prochaines expositions, les préparatifs du Vetma Italie sont entamés. Il devrait normalement se dérouler du 26 au 28 mai à Milan en parallèle avec le Salon Prima Moda. Pour cette manifestation, une sélection rigoureuse des exposants qui ne devraient pas dépasser la quarantaine sera faite.
Selon M. Berrada, le prochain Vetma France devrait certainement être reconduit à Lille pour mieux appréhender le marché hollandais.

Radia LAHLOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc