×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Le titre BMCE-Bank à conserver selon Attijari Intermédiation

    Par L'Economiste | Edition N°:631 Le 04/11/1999 | Partager


    · L'action est jugée sous valorisée

    Depuis sa privatisation en 1995, BMCE-Bank a parcouru du chemin. L'établissement représente aujourd'hui la quatrième capitalisation boursière au Maroc avec 9,7 milliards de DH. Il est le deuxième dans le compartiment bancaire après la BCM. A l'issue de l'opération de rachat d'Al Wataniya et de l'Alliance Africaine, le groupe a confirmé sa volonté de faire du métier d'assurance l'un de ses principaux pôles de développement. Un autre axe stratégique porte sur le développement de métiers parabancaires: crédit bail, intermédiation financière, etc
    Sur la base des estimations d'Attijari Intermédiation, dans une étude consacrée récemment à la banque, la valeur du portefeuille-
    valeur nette comptable- s'est établie à fin 98 à 2,6 milliards de DH (les titres cotés constituent 52% de la valeur globale).
    En 1999, le portefeuille de BMCE-Bank a connu une série de mouvements d'acquisitions (SNI, Al Wataniya et Alliance Africaine) et cessions (ONA et Crédit du Maroc). Ces opérations font ressortir une valorisation de portefeuille à plus de 1,6 milliard de DH. Ce qui donne une valorisation par titre de 835 DH. A lui seul, le titre Maghrébail représente 39% de l'actif net réévalué (ANR).
    L'analyse par comparaison boursière affiche pour sa part une valorisation par titre de 715 DH. A signaler à ce niveau que la valeur BMCE est traitée en décote par rapport au marché: le rapport P/B (dernier cours/actif net ajusté) atteint en effet 2,4 pour BMCE-Bank contre 2,5 pour le marché. "Une moyenne pondérée des différentes méthodes de valorisation nous indique un cours objectif de 755 DH", souligne Attijari Intermédiation. Le cours du titre a oscillé entre 605 et 759 DH depuis le début de l'année.
    Sur le plan financier, le rapport résultat net/fonds propres (ROE) s'établit en 1998 à 13,3%. Ce ratio est légèrement inférieur à la moyenne du marché: 13,6%. L'étude s'attend à son amélioration en l'an 2000. Pour cet exercice, il est prévu une rentabilité moyenne des fonds propres de 15%. Concernant l'activité, BMCE-Bank a réalisé un résultat net de l'ordre de 472 millions de DH en 1998. Pour 1999 et 2000, les projections d'Attijari Intermédiation tablent respectivement sur 560 et 625 millions de DH. Quant au produit net bancaire (l'équivalent du chiffre d'affaires), il a atteint 1,5 milliard de DH en 1998. L'étude table sur 1,6 et 1,7 milliard de DH pour respectivement 1999 et 2000.

    Mohamed BENABID

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc