×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Le Suédois Oriflame ouvre une filiale à Casablanca

    Par L'Economiste | Edition N°:299 Le 09/10/1997 | Partager

    La multinationale suédoise de la cosmétique s'installe au Maroc. Elle arrive avec la formule de la vente directe par ses clients qui a fait sa réputation. La société table sur 5.000 distributeurs d'ici la fin de 1998.


    Les produits cosmétiques suédois Oriflame arrivent au Maroc. Présente dans 55 pays, la multina-tionale de la cosmétique, qui fête cette année ses 30 ans, installe pour la première fois une filiale en Afrique. Le Maroc a été choisi en premier, l'Egypte sera la deuxième étape. La filiale marocaine ouvrira ses portes à Casablanca le 15 octobre.
    Le marché marocain a été prospecté depuis une année par le cabinet international KPMG. La filiale marocaine est une SARL au capital social de 100.000 DH. Le cabinet conseil avait vivement déconseillé au groupe de créer une filiale sous forme de SA. Oriflame a investi au total 3 millions de DH alloués pour l'essentiel à l'aménage-ment de locaux de son siège social.
    A l'instar de sa maison mère, Oriflame Maroc va commercialiser les produits par le biais de la vente directe et non par le circuit classique. Exit donc les parfumeries et les boutiques. «Le système traditionnel a été écarté pour contourner la chaîne des intermédiaires. Ainsi, le consommateur final bénéficiera de prix compétitifs», promet M. Saâd Hammoumi, directeur général d'Oriflame Maroc.

    Il ne s'agit pas de la représen-tation porte-à-porte ou encore des ventes dans la rue, précise M. Hammoumi. La méthode Oriflame se base sur le principe: utilisatrices d'abord, vendeuses après.
    La filiale compte créer un réseau de distributeurs à travers ses clients directs qui disposeront d'un catalogue de 200 produits. Ils devraient obtenir au préalable une carte auprès du centre d'accueil de la filiale. «C'est une sorte de carte de fidélité», indique M. Hammoumi. A 200 DH pour la première année, le contrat est scellé par l'achat de la carte membre. Le client se voit remettre un starter kit: un coffret contenant des échantillons pour la démonstration. C'est le seul investissement pour aller voir les voisines ou les collègues. La vente des produits Oriflame n'est pas incompatible avec un travail. Les distributeurs ne sont pas des employés: Ils n'auront ni droits (salaires ou protection sociale), ni obligations. Ils agissent comme des consommateurs qui achètent avec une réduction des prix. Ainsi, la future ambassadrice ou cliente bénéficiera d'une remise de 30%. Elle pourrait bénéficier en outre d'un crédit gratuit auxquels s'ajouteront d'autres avantages, telles la for-mation, la participation à des mani-festations organisées par la filiale...

    D'ici fin 1998, Oriflame Maroc table sur 5.000 clients et distri-buteurs. Dans le monde, la multina-tionale dispose de près de 600.000 distributeurs. Pour atteindre son objectif au Maroc, la filiale lance une campagne de communication axée sur «l'opportunité d'affaires» menée par l'agence Objectif qui démarrera dès la première semaine qui suivra l'ouverture officielle de la filiale.
    «Par ailleurs, nos prix sont notre première force de vente. Pour des produits à base naturelle, les tarifs varient entre 25 et 190 DH», tient à souligner M. Hammoumi. Et d'ajouter: «Leur compétitivité est justifiée par l'absence d'intermé-diaires d'achat et l'utilisation d'emballage à moindre coût». De plus, pour un achat égal ou supérieur à 300 DH, la filiale marocaine d'Oriflame assure la livraison gratuite (en 24 h sur Casablanca et en 48 h sur le reste du pays).
    Créée en juin 1997, Oriflame démarrera le 15 octobre avec un seul centre d'accueil. A moyen terme, la filiale marocaine prévoit l'ouverture d'une dizaine de centres dans différentes régions du pays.o

    Oriflame en chiffres


    Créée en 1967 par les frères Jonas et Robert AF Jockinck, Oriflame International SA est une holding qui opère dans 55 pays.
    Cotée à la Bourse de Londres, Oriflame International a réalisé un chiffre d'affaires de près de 91 millions de Livres Sterling (1£=15,6 DH) en 1996 avec un bénéfice net de 17,5 millions de Livres.
    La holding emploie près de 1.102 personnes.
    La multinationale conçoit, fabrique et distribue ses produits à travers ses propres filiales réparties sur tous les continents. Les soins pour visage représentent près de 38% de sa production. Le reste est réparti entre les autres produits cosmétiques (maquillage, parfums, soins pour corps...).

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc