×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Le Salon a attiré près de 7000 visiteurs

    Par L'Economiste | Edition N°:147 Le 29/09/1994 | Partager

    Une organisation parfaite jusqu'aux formalités de dédouanement, le Sistep'94 a été un succès aussi bien pour les exposants que pour les organisateurs. La majorité semble avoir tiré bénéfice de cette manifestation.

    C'est sous l'ovation d'un grand nombre de participants que M. Benmansour, commissaire du Salon, leur a donné rendez-vous pour le prochain Sistep (Salon International de Sous-traitance, d'Approvisionnement et de Partenariat) dans deux ans. Fort du succès de cette manifestation, le commissaire du Salon a annoncé les résultats. En chiffres, le Sistep 94, c'est près de 7.000 participants, visiteurs et partenaires professionnels, dont 1.500 étrangers. Dans le cadre du partenariat, 700 rencontres ont eu lieu durant ce forum, avec 12 accords signés. Dans le cadre du Med-Interprise, en plus des 300 rendez-vous programmés, 230 rencontres spontanées se sont effectuées et 5 accords signés. Les exposants affirment de leur côté avoir concrétisé près de 15 accords et de nombreuses commandes.

    Organisateurs comme participants semblent pleinement satisfaits. Pour les donneurs d'ordre, le Salon est incontestablement un succès. M. Ouaissi, directeur des approvisionnements et des marchés de l'OCP, le souligne. "C'est un Salon réussi et bien organisé". M. Benamar, responsable ONPT, renchérit que "le Sistep 94 a permis de développer la sous-traitance avec les entreprises nationales. Nous avons décomposé pour cela les différentes étapes de nos projets pour que les industriels intéressés puissent nous contacter pour les travaux qui les concernent".

    Côté étrangers, le Salon est aussi un succès. Il a répondu à ses trois objectifs. Les entreprises exposantes ont pu à la fois trouver des fournisseurs et des clients, des sous-traitants et des partenaires. Les opérations de rencontres se sont effectuées dans la majorité des cas au sein du Med-Interprise. Il s'agit d'un des volets du programme Med-Invest de la Commission Européenne. Il favorise la coopération entre des PME-PMI de part et d'autre de la Méditerranée. La Région Rhône-Alpes à travers la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME), la Catalogne au travers de Copca et la BNSTP-Maroc en sont les trois partenaires. Certains exposants, surpris du niveau de ce Salon, n'ont pu toutefois concrétiser des échanges. La principale raison est que leurs produits sont d'une part méconnus et d'autre part coûteux. Mais cette opinion reste assez marginale. Pour M. Baudrit, de la Chambre d'Industrie de Toulouse "c'est un Salon bien organisé". M. Tastu, Chambre de Commerce et d'Industrie de Montpellier, ajoute: "Le professionnalisme était visible, la prise de rendez-vous, les contacts et l'organisation en général. Nous avons eu des visiteurs très intéressés par des partenariats avec notre région. Nous avons du reste déjà des entreprises qui se sont implantées au Maroc".

    Si les chambres de commerce françaises étaient fortement présentes, les chambres marocaines étaient plutôt absentes exception faite pour la Chambre de Commerce de Mohammedia. M. Zouhir, président de cette chambre, souligne : "nous avons noué de nombreux contacts avec des chambres de commerce du Nord de la Méditerranée et nous essayons de donner un contenu concret à la coopération inter-régionale". Les exposants marocains affichent également une grande satisfaction. Pour M. Alami, président de la FIMME, "les exposants sont de qualité. Le Sistep a permis de développer le partenariat".

    M. Abdelhak Mounir, directeur général de Maghreb Elastoplast du groupe Somaca, souligne : "en tant qu'exposant, je suis surpris par le côté professionnel de cette manifestation. Nous avons eu près de 200 visiteurs par jour et 15 contacts concrets qui devraient déboucher sur des réalisations. Au Sistep, les gens sont venus parce qu'ils croient aux potentialités du Maroc".

    F.M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc