×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Le ramassage sur la SNI continue

    Par L'Economiste | Edition N°:521 Le 03/06/1999 | Partager

    Le groupe Benjelloun cherche à tout prix le contrôle de la SNI. Les responsables ne s'en sont jamais cachés. Maintenant, ils passent à l'action. Un ramassage des titres aussi bien sur le marché central que sur celui de blocs s'effectue depuis le début de la semaine. Une petite accélération a même été observée durant les séances d'hier et d'avant-hier. "Quand on cherche le contrôle d'une société, on est prêt à le surpayer", commente un analyste. En effet, les cours ont monté considérablement. Mais cela n'a pas pour autant découragé la demande du groupe Benjelloun.
    Pour la seule séance du jeudi 3 juin, le prix de l'action SNI a grimpé de 1.090 à 1.125 DH, soit une hausse de 3,21%. Cela n'a pas empêché la valeur de s'attribuer 75% du chiffre d'affaires global de la journée.

    Plus de 2% du capital ont été échangés durant la séance d'hier, marché central et de blocs confondus, à des cours variant entre 1.072 et 1.030 DH. Avec le cumul des achats effectués sur la holding cette semaine, le groupe Benjelloun doit détenir (directement et indirectement), plus de 30% du capital.
    Le marché de blocs a également enregistré hier des transactions sur les valeurs SMI (4.500 actions), Crédit du Maroc (10.000), Financière Diwan (4.700), Lafarge Ciment (4.000) et BCM (10.000). La deuxième ligne a également été représentée dans ce compartiment par la cession de 20.625 actions Afriquia Gaz, représentant 1% du capital, au cours de 244,42 DH.
    Le marché central a réalisé un volume d'échanges de 350,5 millions de DH, essentiellement en provenance des transactions sur la SNI. La remontée du cours de la holding a eu pour effet de minimiser la perte de l'IGB jeudi. L'Indice a clôturé à 737,55 points contre 738,08 la veille (-0,07%).

    Hanaâ FOULANI


    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc