×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

Le "Picasso du Monde arabe" à Almanar

Par L'Economiste | Edition N°:67 Le 18/02/1993 | Partager

Une quinzaine de pièces du "Picasso du Monde arabe" viennent d'arriver à La galerie Almanar du Dawliz. Le vernissage a eu lieu le Mardi 16 Février et les oeuvres resteront exposées jusqu'au 10 Mars.

Al-Azzaoui, surnommé en Grande-Bretagne le "Picasso du Monde arabe", vit à Londres. Il est Irakien et a exposé plusieurs fois au Moyen-Orient et dans le Golfe . On l'a vu, il y a plus de 15 ans, en 1976 à la galerie Nadar de Casablanca.

Au cours des 10 dernières années, il a surtout exposé en Europe. Sa dernière exposition a eu lieu à Tunis, en 1990.

L'inspiration de Dhia Al-Azzaoui est orientale, très fatenant, mais sans orientalisme. "L'appartenance à une terre (l'Irak), à une nation, à une identité, est plus une question qu'une réponse à la vie d'un artiste", écrit Abdelkebir Khatibi, "tout est à transformer par l'image. Tout est à construire à partir du trait et du mouvement. A partir d'une beauté invisible. Intérieure. Puis elle arrive à la lumière".

L'écrivain poursuit: "Dans l'oeuvre d'Al-Azzaoui, il y a une véritable transformation de la calligraphie en peinture. Les lettres arabes vont dans une direction ou une autre, elles animent le tableau, comme si le tableau était un voyage. Voyage dans l'espace, le temps, la mémoire".

Khatibi y voit une correspondance en l'écriture, la calligraphie et la couleur: "Ce qui vient de l'invisible a la forme d'un tableau, d'un poème et d'un chant".

En Occident, l'oeil se porte davantage sur la force des lignes et la puissance des couleurs. C'est de ce regard qu'est né le surnom de "Picasso du Monde arabe".

L'abondance et la diversité de ses expériences, de l'illustration de poèmes à la conception de maquettes de livres et d'affiches, lui a permis de maintenir tout à la fois l'unité et la diversité dans ses oeuvres créatrices, qui le distinguent comme un artiste tout à la fois essentiel et singulier. Dhia Al-Azzaoui a su préserver l'unité de sa personnalité artistique, en dépit du fait qu'il ait abondamment navigué d'un style à l'autre, qu'il ait traité des sujets des plus disparates et ait eu recours aux méthodes d'exécution les plus diverses. cela tient à sa capacité à réemployer une très large gamme de symboles et d'éléments traditionnels, de motifs pris à la civilisation islamique et arabe, au moyen d'une vision nouvelle, et à l'intérieur de relations différentes, à son approche intellectualiste de la décoration, qui constitue l'essence fondamentale de sa personnalité artistique, toujours prête à accepter le nouveau pour confirmer l'ancien, et à changer les caractéristiques de ses toiles. Les formes qu'il dessine, la composition de ses toiles ont une capacité merveilleuse de permanence, d'évolution, de renouvellement: c'est toujours une recherche du neuf à travers le même équilibre minutieux entre les diverses surfaces géométriques et les mots de son langage personnel, que se distribuent les formes, les lignes, les couleurs et les symboles.

Rewriting Redaction

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc