×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Le "Malabata" de Tanger sera géré par le Suisse Mövenpick

    Par L'Economiste | Edition N°:591 Le 09/09/1999 | Partager

    · Le promoteur saoudien Malabata Corporation International veut relancer la région

    · 554 millions de DH pour un hôtel 5 étoiles et un casino


    "Nous voulons rendre le sourire à Tanger et relancer l'activité touristique dans la région". Ce n'est pas une déclaration de l'Agence du Nord. Ce sont les propos de M. Imad H. Mehanna, directeur de Malabata International Corporation, société à capitaux saoudiens qui a repris l'Hôtel Malabata de Tanger. Le groupe saoudien a racheté les murs de l'hôtel à 54 millions de DH. L'investisseur prévoit une enveloppe de 50 millions de Dollars (500 millions de DH) pour la rénovation de l'établissement et la construction d'un casino.
    Et c'est la chaîne suisse Mövenpick Hôtels & Resort qui sera chargée de la gestion. Elle marque ainsi sa première opération au Maroc qui sera suivie par d'autres implantations. Généralement, la chaîne suisse ne se contente pas d'un seul établissement dans un pays.
    Mövenpick Hôtels & Resort gère un portefeuille de 47 hôtels totalisant quelque 8.648 chambres dans 12 pays. Le groupe est aussi présent dans les produits de grande consommation (glaces, vins, café) et dans la restauration. Les trois divisions fonctionnent en étroite synergie, expliquent les responsables du groupe. "Très souvent, une activité suit l'autre dans le pays où le groupe s'est implanté". Il n'est donc pas exclu que la holding suisse arrive avec le reste de ses activités.
    Pour ce premier projet, Mövenpick a conclu avec le promoteur du projet un contrat de gestion pour compte d'une durée de 10 ans. Des négociations entre les deux partenaires sont en cours pour la constitution d'une société de gestion d'établissements à travers tout le Maroc.

    Le Mövenpick Hôtel Malabata (5 étoiles) sera ouvert au début de l'été prochain. Situé au bord de la mer, l'hôtel comportera 221 chambres en plus de 19 suites dont une suite royale. Trois restaurants seront aménagés en plus de salles de banquets et de conférences.
    L'établissement vise des touristes haut standing. En clair, ce sont des clients riches et "prestigieux" qui sont ciblés. Le challenge est de faire de Tanger une destination touristique de qualité, soulignent les promoteurs. Rien qu'avec le casino, l'établissement compte remplir 50 chambres par jour. De plus, l'hôtel bénéficiera de la centrale de réservation de la chaîne suisse. Bref, promoteur et gestionnaires sont très confiants quant à l'avenir de cet établissement. Ils affirment ne ménager aucun effort pour bien faire connaître la région à l'échelle internationale. Mövenpick Hôtels & Resort n'est pas la première chaîne hôtelière internationale à s'installer au Maroc. Elle a été précédée par Meridien, Accor, Hilton... qui ont tous affirmé la même chose. Ces enseignes seraient plus convainquantes dans leurs intentions si elles prenaient plus de risques en s'impliquant financièrement.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc