×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Culture

Le printemps musical des Alizés

Par L'Economiste | Edition N°:977 Le 16/03/2001 | Partager

. La fondation «Alizés» organise un festival de musique de chambre qui aura lieu à Essaouira du 13 au 15 avrilDécidément, le cadre féerique d'Essaouira n'en finit pas d'enchanter les artistes. Il inspire de plus en plus les organisateurs de festivals de musique toutes tendances confondues. Le malhoun, la musique gnawi et aujourd'hui la musique classique y ont tous droit de cité. Cette ville est, faut-il le rappeler, symbole d'ouverture et de tolérance. Elle se prête donc parfaitement à toutes les manifestations qui véhiculent cet état d'esprit. Terre de toutes les cultures et toutes les confessions, Essaouira est un port d'attache pour les âmes en mal d'inspiration.Une ambiance de fête régnera dans l'ancienne Mogador du 13 au 15 avril. Le temps de la manifestation musicale le «Printemps des Alizés», les mélomanes découvriront un genre de musique qu'ils ne connaissent pas beaucoup. Le mérite de cet événement revient à la fondation Alizés qui, depuis sa constitution en 1999, oeuvre pour l'épanouissement de la culture au Maroc. Le festival sera justement l'occasion d'initier les jeunes et moins jeunes à ce genre de musique. Le «Printemps des Alizés», sera surtout celui des mélomanes. Il réunit musiciens marocains et étrangers autour de la musique classique et plus spécialement autour de la musique de chambre. Ce rendez-vous musical a également pour objectif d'encourager les jeunes musiciens marocains, en leur offrant la possibilité de se produire en public et se confronter à leurs aînés et professeurs. Par ailleurs, un concert sera entièrement réalisé par des élèves sélectionnés pour leurs qualités et leurs talents prometteurs. Le programme de cette manifestation prévoit cinq heures de concert non stop et ce, durant 3 jours. La gratuité des concerts au profit du plus grand nombre est assurée. Néanmoins, le printemps musical des Alizés, ce n'est pas uniquement de la musique. Son programme comporte aussi des conférences et débats sur la musique classique. Ce sera donc l'occasion de marquer un temps de réflexion sur la situation de la musique classique au Maroc. Le débat promet d'être houleux.


Les invités

- Quintette à vent (France)- Quatuor à cordes (Espagne)- Quatuor saxophones (Italie)- Trio piano, violon, violoncelle (France-Maroc)- Trio à cordes (Espagne)- Sonate violon-piano (Hongrie)- Sonate violoncelle-piano (France)- Duo chant-piano (Maroc)- Duo chant-piano (Italie)- Violoncelle solo (Finlande)- Piano solo (Maroc)- Récital des jeunes Kenza ALAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc