×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Le président palestinien consensuel face au Hamas

Par L'Economiste | Edition N°:2243 Le 28/03/2006 | Partager

. Mahmoud Abbas appelle les Israéliens au dialogue LE président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé «qu’il ne s’opposerait pas à l’investiture du gouvernement Hamas devant le Parlement palestinien malgré des objections à son programme. L’objectif est de préserver le processus démocratique mais aussi donner l’occasion au gouvernement de prendre ses responsabilités. Interrogé par les journalistes sur l’avenir du processus de paix avec l’arrivée d’un nouveau cabinet israélien au pouvoir, après les élections de mardi, Abbas a dit: «Tout gouvernement israélien doit coopérer avec nous et ne doit pas ignorer la partie palestinienne». De son côté, le Premier ministre palestinien désigné, Ismaïl Haniyeh du Hamas, a affirmé le 27 mars au Parlement que son gouvernement était prêt à entamer un dialogue avec le Quartette international sur le Proche-Orient pour mettre fin au conflit israélo-palestinien. Le Quartette international est composé par les Etats-Unis, l’UE, la Russie et l’Onu. Le Conseil législatif palestinien (CPL) doit accorder aujourd’hui son investiture au gouvernement Hamas, à la veille des législatives en Israël que devrait remporter, selon les sondages, le parti d’Ehud Olmert. Par la suite le gouvernement prêterait serment le 29 lors d’une séance extraordinaire au CPL.Par ailleurs, le leader palestinien Mahmoud Abbas appelle le futur gouvernement israélien à coopérer avec les Palestiniens, à l’issue d’une rencontre avec le président égyptien Hosni Moubarak. Le président de l’Autorité palestinienne a déclaré que «tout gouvernement israélien ne devrait pas ignorer la partie palestinienne». Un enjeu capital pour l’avenir du processus de paix avec l’arrivée d’un nouveau cabinet israélien.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc