×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Le portail de la Fondation Hassan II est fin prêt

Par L'Economiste | Edition N°:986 Le 30/03/2001 | Partager

. Alwatan.ma est une plate-forme interactive dédiée aux Marocains Résidents à l'EtrangerLa Fondation Hassan II pour les Marocains Résidents à l'Etranger se «webatise». Un portail Internet dédié aux MRE a été lancé mercredi 28 mars. Plus qu'un objectif d'information, l'outil Internet a une vocation de relais. Il s'agit de garder un contact intime avec une communauté en principe coupée de la culture et des traditions marocaines. Du coup, la question de la pertinence du contenu s'impose. L'enjeu était de présenter une version qui marie une réponse aux besoins des MRE, et en même temps, prendre en compte le caractère évolutif de cette population. C'est ainsi que le portail cible la deuxième et la troisième générations des immigrés. Le coeur de la cible est une population qui utilise Internet, qui est plus ou moins intégrée dans le pays d'accueil et dont le contact avec le Maroc reste parcellaire. «Nous avons procédé par sondage», précise les responsables de la Fondation. C'est la société de sondage et d'études IEC Marketing qui s'est chargée de recueillir les opinions et besoins des MRE. Résultat: 67% des MRE interrogés ont bien accueilli l'idée d'un portail et dans leur majorité étaient favorables à une version en langue française. La conception du site a été confiée à Cap'Info. Neuf mois de travail et 500.000 DH de budget de réalisation ont été nécessaires. Le financement de l'opération a été assuré par deux partenaires de la Fondation (BCP et BMC Bank). Le choix de ces deux institutions n'est pas fortuit. Les deux banques se positionnent sur des services destinés à la communauté marocaine à l'étranger et accaparent une grande part de dépôts des MRE. D'autres partenaires participent au niveau du contenu. Ainsi, L'Economiste se charge de la partie information alors que Diorh gère la partie forum des carrières. Des négociations sont en cours avec d'autres entreprises pour étoffer le contenu du portail. C'est le cas d'un organisme spécialisé dans le marché immobilier. Selon les responsables de la Fondation, le financement de ses services ne doit pas peser lourd sur le portail qui doit arriver à se prendre en charge par lui-même. Quant au contenu du site, il comprend un segment central qui se définit à travers une communication interactive avec les MRE. De l'actualité au tourisme, en passant par l'histoire du Maroc et son art culinaire, le portail offre un pack assez complet avec une tendance vers l'appui de l'investissement. Des dossiers économiques sont portés sur le Web et des guides pour l'investissement sont déjà opérationnels. Pour l'avenir, d'autres versions en arabe et en anglais seront mises en ligne. Et des services qui se conforment à la mission de la Fondation ne manqueront pas de joindre ceux déjà opérationnels. Le conseil et l'accompagnement seront mieux servi sur le Net. Khalid TRITKI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc