×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Le port de Safi réaménagé

    Par L'Economiste | Edition N°:2122 Le 04/10/2005 | Partager

    . Un mur signalétique et des locaux pour la police et la douane. Améliorer la sécurité et décongestionner le port L’aménagement de l’accès desservant le port commercial arrive à sa fin. Ce projet a nécessité un investissement de 5,7 millions de DH. Les travaux ont concerné la construction d’un mur signalétique de séparation de 600 mètres, ainsi que l’installation de locaux pour la police et la douane. Le projet a, de plus, permis la rénovation de la voie de contournement du port. “Ce projet vise à améliorer les conditions de sécurité et d’exploitation du port de commerce, organiser l’accès et la circulation et réduire au maximum le temps d’attente des camions dans l’enceinte portuaire”, explique Khalid Mansour, directeur d’exploitation du port. Ce dernier vient d’être nommé à Safi après 4 ans passés au port de Laâyoune. En projet également, des travaux de réaménagement de l’accès du port de pêche. Cette dernière tranche du projet est programmée en 2006 avec un budget estimé à 500.000 DH. Pour sa part, l’activité commerciale du port (cf.www.leconomiste.com) connaît un trafic important avec près de 5 millions de tonnes de marchandises qui y transitent et l’escale de plus de 600 navires chaque année. Le développement du port reste axé principalement sur les produits miniers. Les 2/3 du tonnage du port sont destinés à l’exportation. Parmi les principaux produits en transit, figurent l’acide phosphorique, le gypse, le clinker (produit de base du ciment), le zinc, la baryte et les dérivés des phosphates. La hausse du volume des activités avait nécessité, il y a deux ans, une extension sur 12 hectares. L’Odep avait à l’époque débloqué un budget de 52 millions DH pour l’agrandissement des espaces du port de Safi. Ce qui a permis la création de nouvelles zones industrielles et de chantiers navals. Situé sur la côte atlantique à environ 250 km au sud de Casablanca et à 150 km à l’ouest de Marrakech, le port de Safi constitue l’un des plus importants de la région Doukkala-Abda. Il est aussi le débouché naturel sur la mer de la zone économique et géographique de Tensift. Outre les liaisons routières avec des villes comme Casablanca, El Jadida, Marrakech et Essaouira, le port est relié également par voie ferroviaire aux villes de Marrakech et Casablanca via Youssoufia.Mohamed RAMDANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc