×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Affaires

    Le plâtrier de Safi se modernise

    Par L'Economiste | Edition N°:2663 Le 30/11/2007 | Partager

    . Extension de l’unité de la CMPE pour 70 millions de DHLes plâtriers ont le même leitmotiv: «Rénover pour croître». Après l’annonce de l’extension de Lafarge Plâtres Maroc, c’est au tour de la Compagnie marocaine de plâtre et d’enduit (CMPE) de suivre la tendance. En effet, la CMPE (anciennement la Compagnie marocaine de production et d’exportation) a investi 70 millions de dirhams durant ces 5 dernières années dans les travaux de réaménagement de ses unités de production à Safi. «Cette extension et la modernisation conséquente nous ont permis de mettre sur le marché une variété de nouveaux produits, dont les mortiers de plâtre», explique Mohamed El Bajta, directeur général adjoint de la CMPE. Cette nouvelle gamme permettra de se passer des mortiers de ciment et éviter ainsi l’application de l’enduit de lissage.Ce réaménagement de la ligne de fabrication en vue d’une production maximum s’explique par le boom que connaît le secteur du bâtiment. «Nos unités de production couvrent actuellement 65% des besoins du marché national», se réjouit El Bajta. Avec sa capacité annuelle de production estimée à 250.000 tonnes de plâtre et 700.000 tonnes de gypse, la CMPE est considérée comme le premier producteur et exportateur de plâtre au Maroc. D’ailleurs, la compagnie approvisionne les marchés d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Elle exporte également la barytine pétrolière (utilisée pour la fabrication des boues de forage) vers de nombreux pays. Le chiffre d’affaires des exportations est établi à 130 millions de dirhams (25% du chiffre d’affaires global). Ces résultats sont atteints grâce aux installations dont dispose la compagnie. Il s’agit de deux lignes de production de plâtre de moulage (plus de 400 tonnes/jour chacune), une ligne de production de plâtre extra-fin (100 tonnes/jour) et une unité de mixage pour le mortier de plâtre (plus de 140 tonnes/jour). A noter que les unités de production sont situées à Safi, tout près des gisements de gypse reconnus mondialement pour leur meilleure qualité. La dimension environnementale a été prise en compte dans les derniers réaménagements en dotant les unités de production de systèmes de filtration modernes capables de réduire les émissions solides en conformité avec les normes internationales. De même, les stations de concassage de la compagnie font régulièrement l’objet de travaux de dépoussiérage. Par ailleurs, le plâtre reste un produit écologiquement viable. Il est cuit à 160°C et consomme ainsi moins d’énergie que le ciment cuit à plus de 1.000°C. En revanche, l’utilisation des mortiers de plâtre est très rare, ce qui profite au ciment même si les coûts sont égaux. Redouane HAJJAJ

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc