×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Le PAM retire de la distribution les denrées U S

    Par L'Economiste | Edition N°:2081 Le 08/08/2005 | Partager

    . IL s’agit de 16.000 tonnes d’un supplément alimentaire contenant trop de fer LE Programme alimentaire mondial (PAM) a déclaré jeudi qu’il suspendait la distribution de milliers de tonnes de nourriture données par les Etats-Unis à l’Ethiopie, en raison de risques sanitaires.La décision de retirer de la distribution 16.000 tonnes d’un supplément alimentaire fait de blé, de farine de soja, de sel, d’huile, de vitamines et de minéraux est survenue après que les fournisseurs américains aient averti que le lot contenait trop de fer et pouvait être dangereux, a expliqué l’agence onusienne.«Nous n’avons aucune preuve qu’un (trop fort taux de fer) dans le mélange de soja et de blé pouvait menacer des vies, mais nous avons retiré le produit de la circulation par précaution», a déclaré Paulette Jones, porte-parole du PAM en Ethiopie à des journalistes. «Nous devions retarder la distribution de cette nourriture mais nous avons d’autres éléments à prendre en compte», a-t-elle ajouté, parmi lesquels le souci que ce retrait puisse affecter des millions d’Ethiopiens entre juin et septembre, quand ils sont le plus exposés à la faim.Jones n’a pas estimé l’ampleur du retard, mais certains travailleurs humanitaires pensent qu’une suspension longue de la distribution du produit fera plus de dommages que sa consommation. Arguant que «ces compléments nutritionnels sont le seul moyen disponible en ce moment pour sauver la vie des plus nécessiteux en Ethiopie».L’excès de fer dans le mélange de blé et de soja peut provoquer vomissements et diarrhées. Dans les cas extrêmes, il peut causer des dysfonctionnements des reins ou du cœur, entraînant la mort, selon des nutritionnistes. Le PAM nourrit 14 millions d’enfants et de mères dans 325 districts touchés par la sécheresse. L’Ethiopie, pays de 72 millions d’habitants, est soumis à une malnutrition chronique.Le 28 juillet dernier, un autre programme, «filet de sécurité», financé très majoritairement par les bailleurs internationaux, avait été qualifié de «désastre» à cause de sa «mise en place inadéquate» par un rapport du gouvernement éthiopien.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc