×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Le Nobel de physique à deux Américains et un Allemand

    Par L'Economiste | Edition N°:2123 Le 05/10/2005 | Partager

    . Ils sont récompensés pour leurs travaux sur le comportement des particules de lumièreLe prix Nobel de physique 2005 a été attribué mardi 4 octobre aux Américains Roy J. Glauber et John L. Hall, et l’Allemand Theodor W. Hänsch pour leurs travaux dans le domaine de l’optique, a indiqué l’Académie des sciences royales de Suède, qui décerne ce prix. Roy Glauber, 80 ans, a été récompensé pour sa «description théorique du comportement des particules de lumière», a précisé l’académie. John Hall, 71 ans, et Theodor Hänsch, 63 ans, ont reçu le prix pour «leur développement de la spectroscopie basée sur la précision du laser, c’est-à-dire la détermination de la couleur de la lumière des atomes et molécules avec une extrême précision». On savait déjà depuis le XIXe siècle que la lumière est une forme de radiation électromagnétique comme les ondes radio. Les recherches plus récentes ont montré que la lumière a une double nature, ondes et flux de particules. Roy Glauber a établi les bases de l’optique quantique, dans laquelle la théorique quantique englobe le domaine de l’optique. Il «a pu expliquer les différences fondamentales entre les sources chaudes de lumière comme les ampoules, avec un mélange de fréquences et de phases, et les lasers qui donnent une fréquence et une phase spécifiques», a expliqué l’académie. L’apport de John Hall et Theodor Hänsch a été de mesurer les fréquences avec une extrême précision. Leur technique de mesure a rendu possible par exemple la conception d’horloges extrêmement précises et l’amélioration de la technologie du GPS (guidage par satellite), a indiqué l’académie. Le Nobel de physique est le deuxième prix attribué cette semaine après celui de médecine lundi. Mercredi, le comité Nobel attribuera celui de chimie puis, vraisemblablement jeudi, celui de littérature. Le prix de la paix sera attribué vendredi à Oslo, et lundi 10 octobre sera annoncé le prix d’économie. Les lauréats dans chaque domaine se partagent, s’ils sont plusieurs, comme c’est de plus en plus le cas dans les matières scientifiques, une dotation de 10 millions de couronnes suédoises (1,1 million d’euros).Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc