×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Le Mégarama Marrakech ouvre ses portes

Par L'Economiste | Edition N°:2415 Le 05/12/2006 | Partager

. Un complexe de 8 cinémas et d’une salle de 1.300 sièges. Un investissement de 75 millions de DHCE n’est pas un simple hasard de calendrier. Les promoteurs du Mégarama à Marrakech ont tenu parole. Le complexe cinématographique a ouvert ses portes il y a une dizaines de jours, dans l’Aguedal, juste derrière le Pacha. Son lancement officiel, le 1er décembre, coïncide avec l’ouverture de la 6e édition du festival du film de Marrakech (cf. www.leconomiste.com). Ainsi, le public a pu découvrir quasiment en même temps que les festivaliers «Les infiltrés» de Martin Scorsese, et «Babel» du réalisateur mexicain Alejandro González Inárritu. A noter que cette dernière production, américaine, a été en partie tournée au Maroc. Le complexe cinématographique compte 8 salles de projection en plus d’une mégasalle pouvant accueillir quelque 1.300 personnes. 75 millions de DH ont été investis dans ce projet colossal. Et, désormais, la capitale du tourisme compte 13 salles de cinéma. C’est un pas de géant pour Marrakech qui a l’ambition de devenir aussi une capitale du 7e art. Jusque-là, la cité ocre n’avait que quatre salles obscures -Le Colisée, Saâda, Rif et Mabrouka-. Des salles qui ont beaucoup investi dans la rénovation afin de continuer à séduire les cinéphiles. Pour le Mégarama, c’est le deuxième projet au Maroc, après celui de Casablanca (14 salles de projection). Commercialement, le complexe de Marrakech pourrait devenir très rapidement rentable. On ne le dit pas, mais le terrain aurait été cédé à son promoteur au même prix que de celui vendu aux hôteliers (moins de 400 DH/m2) et dans une zone appelée à connaître un grand essor. Du reste, avec sa grande capacité, le Mégarama Marrakech devrait sérieusement booster le secteur de l’évènementiel au Maroc. Et c’est l’humoriste Arthur qui ouvre le bal avec un one-man show, le 5 décembre. Selon les responsables, le calendrier pour 2007 est déjà bien rempli. Par ailleurs, le Mégarama bénéficie du soutien de l’opérateur de téléphonie, Méditel. Ce dernier s’est, en effet, engagé à sponsoriser les avant-premières, soit 12 films par an. «Des opérations promotionnelles sont aussi au programme», souligne Jamal Mehiaoui, directeur de communication et marketing du groupe Mégarama.Rappelons que le groupe français a lancé en 1996 plusieurs projets de complexes qui ont vu le jour en France et au Maroc. 17 salles à Villeneuve-La-Garenne (Paris), 17 autres à Bordeaux. A Casablanca, première étape marocaine, le complexe a ouvert ses portes en 2002. Depuis, plus de 3 millions de spectateurs ont été enregistrés. Actuellement, le Mégarama Casa  projette non seulement les dernières productions internationales, mais accueille aussi des stars de la chanson et du rire.Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc