×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Culture

Le matrouz judéo-arabe à l’honneur à Essaouira

Par L'Economiste | Edition N°:3378 Le 07/10/2010 | Partager

. Le septième festival des Andalousies atlantiques du 28 au 31 octobre . Un budget modeste par rapport à la qualité du programme«Paroles brodées et musiques tissées du matrouz», c’est le thème de la septième édition du festival des Andalousies atlantiques, prévu du 28 au 31 octobre à Essaouira. Pendant trois jours, la musique andalouse, le matrouz judéo-arabe et maroco-espagnol, le flamenco et le malhoun vont investir la grande scène de Bab El Menzeh et Dar Souiri. Un grand maître et un grand orchestre feront vibrer les mélomanes. Il s’agit de l’orchestre Hadj Abdelkrim Raïss de Fès, dirigé par Mohamed Briouel, qui va se produire quasiment tous les soirs. «Mais aucune soirée ne ressemblera à une autre», a promis André Azoulay, président fondateur de l’association Essaouira Mogador, organisatrice de l’évènement, lors d’une rencontre avec la presse lundi dernier au Novotel à Casablanca. Mohamed Briouel se produira le jeudi 28 octobre avec la chorale du Roi David (Hevrat David Hamelech) qui viendra de Strasbourg pour interpréter de la musique judéo-arabe. Le même soir et ce sera l’un des temps forts cette année, le rabbin Haim Louk va rejoindre l’orchestre de Fès pour revisiter le matrouz. «Il s’agit d’un genre artistique tissé avec des mots ou des vers en arabe et en hébreu. On le retrouve beaucoup dans les pays du Maghreb, mais aussi en Espagne. D’ailleurs, il emprunte au genre du melhoun et c’est une chose très naturelle qui existe depuis des siècles», a expliqué Françoise Atlan, chanteuse et directrice artistique du festival. Le lendemain, vendredi 29 octobre, Essaouira sera à la fête avec un après-midi dédié aux chants et aux textes qui ont pendant longtemps rythmé la vie quotidienne des Souiris. C’est le professeur Chetrit et son équipe de musiciens et de chanteurs qui ont préparé ce programme qui va illustrer ce que veut dire le matrouz avec ses paroles brodées et ses musiques tissées. Vendredi encore, Essaouira accueillera Raymonde El Bidaouia, accompagnée de Mustapha Regragui et son orchestre. Les visiteurs pourront écouter également le duo que forment Françoise Atlan et Abderrahim Abdelmoumen. Ce sera un moment privilégié de matrouz maroco-espagnol qui sera suivi par la chanteuse espagnole Flamenca Esperanza Fernandez et sa troupe de musiciens. Samedi, la journée et la soirée seront marquées par le concert à une voix du poète et chanteur palestinien Moneim Adwan.Et puis ce sera l’un des grands moments de cette édition: la remise des prix du matrouz à ceux qui ont eu le talent et la force de protéger cet héritage millénaire. Le soir même, un concert de clôture aura lieu avec Abderrahim Souiri, Haim Louk, Abderrahim Abdelmoumen, Nourredine Tahiri et la chorale strasbourgeoise du Roi David.Le Forum d’Essaouira et des Andalousies atlantiques, qui se tiendra les vendredi et samedi 29 et 30 octobre à Dar Souiri, en cours de matinée, abordera le thème du «Partage des cultures pour la construction d’un espace privilégié de résistance à l’archaïsme et à la régression».A noter que le budget avoisine les 2 millions et demi de DH, un montant jugé très modeste, au vu de la qualité de la programmation… Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc