×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Le Maroc sur l'orbite d'ORBCOMM Maghreb

Par L'Economiste | Edition N°:395 Le 08/12/1998 | Partager

Le réseau d'ORBCOMM Maghreb vient de lancer une campagne précommerciale pour son système de communication de transmission et de réception de données par satellites. Pour être opérationnel, ce réseau doit recevoir le feu vert de l'ANRT, laquelle vient de lancer un appel à manifestation d'intérêt.

En investissement global de 60 millions de DH a été réalisé par ORBCOMM International et la Marocaine Industrielle Financière et Agricole (MIFA). Objectif, offrir des applications de positionnement, de messagerie bidirectionnelle et de contrôle et de télémesure via satellite.
Ce n'est pas un concurrent de la téléphonie mobile, explique M. Omar Naciri, le directeur général d'ORBCOMM Maghreb, mais un système qui permet l'acheminement d'informations par voie satellitaire. "Notre système n'intervient que lorsque le GSM ne fonctionne pas ou lorsqu'il n'est pas nécessaire", explique-t-il.
Le marché d'ORBCOMM Maghreb est estimé à plusieurs dizaines de milliers d'unités sur une période de 8 ans. Plusieurs secteurs peuvent être intéressés par les applications du réseau, principalement, le transport, la distribution, le tourisme, l'assistance, la pêche et l'environnement... "Notre cible, ce sont les professionnels désireux de communiquer avec leurs flottes, positionner leurs camions ou encore relever des données à distance", ajoute M. Abdeslam Sijelmassi, directeur Stratégie et Développement International.
"En payant 300 DH, y compris l'abonnement au service ORBCOMM, une entreprise de transport peut obtenir la position de son camion deux fois par jour durant un mois", explique M. Naciri.
Le réseau ne deviendra opérationnel qu'après l'installation d'un centre de contrôle pour la gestion des abonnés et des communications et une station terrienne. La firme a déjà commencé les travaux de construction de cette station située à 4 km de Settat. Mission: servir de relais entre les satellites et les centres de contrôle situés au Sud de l'Italie et au Maroc. Ainsi, un message envoyé depuis un terminal ORBCOMM, qui coûte environ 5.000 DH vers les satellites, est reçu par la station terrienne, puis acheminé vers le centre de contrôle italien. Il est ensuite routé vers le centre de contrôle situé à Casablanca, puis acheminé vers son destinataire final. ORBCOMM nécessite avant de fonctionner l'obtention d'une licence de l'ANRT suite à un appel à la concurrence. "On a obtenu une autorisation temporaire pour l'importation du matériel nécessaire pour la construction de la station de Settat. Nous avons de fortes chances d'obtenir la licence vu les enjeux stratégiques du projet", indique M. Naciri sur un ton confiant. En effet, grâce à un accord de partage d'infrastructures avec l'Europe, les équipements qui seront installés au Maroc vont permettre de desservir outre le Maroc, l'Afrique du Nord, l'Europe et une partie de l'Océan Atlantique.
En attendant le feu vert de l'ANRT, ORBCOMM Maghreb à lancé une campagne précommerciale en proposant à des clients potentiels de tester gratuitement ses services durant plusieurs semaines.
Leur commercialisation va être confiée à des providers et à des sociétés spécialisées en réseau et télécoms.


28 satellites en orbite


ORBCOMM Global est une compagnie américaine créée en 1990. Cette joint-venture entre le fabricant américain de satellites et de fusées Orbital Sciences Corp et l'opérateur de télécommunications canadien, Teleglobe, offre un système de communication par satellites pour la transmission et la réception de données. Aujourd'hui, avec 28 satellites en orbite et près de 400 millions de Dollars investis, il devient le premier opérateur mondial à commercialiser des services de messagerie bidirectionnelle et de localisation.
Ses concurrents potentiels sont E-Sat, Leo One, Final Analysis.

Rachid JANKARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc