×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Le Maroc décide de boycotter les oeufs et poussins… espagnols

    Par L'Economiste | Edition N°:1158 Le 05/12/2001 | Partager

    . Le Maroc a pris la décision d'interdire les importations d'oeufs à couver et les poussins dits d'un jour en provenance d'Espagne. La mesure qui a pris effet le 1er décembre serait motivée par des impératifs sanitairesUn nouvel épisode de la crise entre Rabat et Madrid s'est ouvert le 1er décembre avec l'interdiction par le Maroc des importations de poussins d'un jour et d'oeufs à couver en provenance d'Espagne. En temps normal, l'affaire serait passée inaperçue. Mais voilà, aujourd'hui les relations entre les deux pays ne sont pas au beau fixe. En arrière-plan de la décision de boycottage, se trouve la série des déclarations enflammées Piquet/Benaissa ainsi que les actions de provocations anti-Maroc qui se sont multipliées ces dernières semaines avec la bienveillance du gouvernement Aznar. Officiellement, les autorités marocaines auraient pris cette décision d'interdiction à la suite d'analyses qui ont révélé la présence de salmonelles et d'usage “illégal” d'antibiotiques. La Direction de l'Elevage relevant du Ministère de l'Agriculture se garde pour l'heure de détailler les motifs réels de l'interdiction. “La marchandise n'était pas conforme sur le plan sanitaire”, s'est contenté de déclarer à L'Economiste le Dr Fikri, responsable de la division de la santé animale (apparemment très irrité à l'idée de partager avec les journalistes le monopole du savoir scientifique!). Les Espagnols estiment que les motifs avancés jusqu'à présent par les Marocains ne sont pas très convaincants. La Direction de l'Elevage à Madrid aurait été informée le 28 novembre dernier par le Maroc de la décision d'interdiction “pour des raisons sanitaires”. Ignacio Gandaria, représentant de l'Agriculture auprès de l'Ambassade d'Espagne à Rabat, s'est dit surpris par la décision marocaine. “En tout cas, s'il y a un problème sanitaire nous restons convaincus que nous pouvons l'arranger le plus tôt possible”, affirme-t-il. De leurs côté, les opérateurs ibériques ne cachent pas leurs inquiétudes. Les enjeux: Le Maroc reste un des meilleurs clients avec un marché d'environ 800 millions de pesetas. Des sources industrielles espagnoles considèrent que les exportations vers le Maroc “comme pour les autres pays”, subissent des contrôles vétérinaires rigoureux. “De toutes les manières, les exportations vers d'autres marchés arabes n'ont enregistré aucun incident”. Une délégation d'experts espagnols doit rencontrer son homologue marocaine au cours des prochains jours pour tenter de résoudre la crise. Mohamed BENABID


    . Comité arabe de suivi: Réunion au CaireUne réunion du Comité arabe de suivi et d'action aura lieu le 10 décembre au siège de la Ligue Arabe au Caire, au niveau des délégués des pays membres et avec la participation du secrétaire général de la ligue. A noter que le comité chargé du suivi de la mise en oeuvre des recommandations du Sommet arabe comprend dix membres: le Maroc, l'Egypte, la Jordanie, la Syrie, la Tunisie, la Palestine, le Liban, l'Arabie saoudite, Bahreïn et le Yémen.. Un feuilleton syrien sera tourné au Maroc«Saqr Kouraich«, nouveau feuilleton historique syrien, sera tourné au Maroc en mai 2002. C'est ce qu'a indiqué le comédien marocain Mohamed Miftah qui se trouve actuellement à Damas pour le tournage du feuilleton Salah Eddine. . Bruxelles: Réunion du Comité MedLe Comité Med se réunira les 4 et 5 décembre à Bruxelles pour donner un avis sur un document stratégique régional et des documents de stratégie par pays pour 2002-2006 et des programmes indicatifs nationaux pour 2002-2004. Sept partenaires sont concernés par ces documents: Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie et Tunisie. Le comité a déjà eu le 29 novembre à Bruxelles des discussions préliminaires sur les documents et les programmes proposés.
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc