×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Le Maroc accueille Automotive Meetings

Par L'Economiste | Edition N°:2862 Le 17/09/2008 | Partager

. Constructeurs et équipe-mentiers attendus du 13 au 15 novembre. Objectif: promouvoir le site Maroc dans le marché euro-méditerranéenGrand-messe dans le secteur automobile! La première Convention d’affaires du secteur automobile du bassin méditerranéen aura lieu au Maroc. Baptisé Automotive Meetings Tangier-Med (AMT 2008), l’événement sera tenu les 13 et 14 novembre à Casablanca. Ensuite, AMT fera le déplacement à Tanger, le 15 novembre. Les principaux constructeurs, équipementiers ainsi que des donneurs d’ordre et autres prestataires du secteur automobile sont attendus à AMT 2008. Il s’agit principalement de constructeurs réalisant le montage, les grands équipementiers de rang 1 ainsi que ceux des rangs 2 et 3 et autres sous-traitants du tissu industriel.Organisés par l’Association pour l’industrie et le commerce de l’automobile (Amica), avec le soutien du programme d’appui aux associations professionnelles (PAAP), Automotive Meetings comptera avec les majors de l’industrie automobile du bassin méditerranéen. Selon l’Amica, «l’événement devra réunir les prestigieux acteurs de l’industrie automobile des deux rives de la Méditerranée». Des noms circulent déjà dans les coulisses. L’on parle notamment de Volkswagen, Fiat, Renault Nissan, Peugeot -Citroën (PSA), General Motors, BMW...L’un des objectifs de cette rencontre sera justement de promouvoir la compétitivité du site Maroc, Tanger Med, le plan Emergence, le créneau hautement compétitif du low cost… Le Maroc se positionne de plus en plus en tant que marché de première monte en pleine croissance. Il est aussi référencé en tant que site de production compétitif pour exporter vers les marchés européens.Les rencontres AMT devront éventuellement attirer de nouveaux investissements pour Tanger Med et ailleurs. Le Maroc fera le forcing sur les avantages multiples qu’il accorde aux constructeurs. Toute nouvelle implantation devra profiter des capacités logistiques de la région offertes notamment par l’entrée en service du port Tanger Med.Le projet de l’Alliance Renault Nissan servira justement d’exemple concret. Une usine gigantesque qui s’étend sur 300 ha et qui produira 400.000 véhicules, et dont l’impact sur l’écosystème tangérois est déjà perceptible. Le méga-projet du constructeur français dope l’activité au Nord du pays. Pas moins de 26 milliards de DH ont été investis au cours du premier semestre 2008 dans 110 projets, selon le CRI de Tanger. Une fois opérationnel en 2010, le site de Renault-Nissan sera l’un des plus importants complexes industriels en Afrique du Nord. Selon les organisateurs, AMT sera à coup sûr une opportunité pour les participants qui comptent s’engager dans une dynamique de partenariat avec un réseau de sourcing méditerranéen, voire international. Des rencontres B to B, des conférences thématiques ainsi que des visites de différents sites de production (TFZ, port de Tanger Med, Automotive City…) sont programmées. L’agenda a aussi été élaboré pour présenter un panorama sur le potentiel de l’industrie automobile dans la région sud-méditerranéenne.Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc