×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Le mariage d’Internet et des gadgets changera la vie quotidienne

    Par L'Economiste | Edition N°:2689 Le 09/01/2008 | Partager

    . Selon Paul Otellini, PDG Pour IntelLe mariage de l’Internet et des gadgets va «bouleverser la vie quotidienne», et «ce n’est qu’un début», a promis le PDG d’Intel, Paul Otellini, lors d’un discours au CES de Las Vegas.«La prochaine génération verra l’Internet venir à nous, plutôt que nous allions sur l’Internet», a-t-il prédit, en soulignant que le Consumer Electronic Show abonde sous les téléviseurs et autres appareils directement reliés à l’Internet sans plus besoin d’ordinateurs, et interconnectés.Il a fait la démonstration d’un appareil mobile, combinant localisation par satellite, reconnaissance d’image, traduction et connection Internet. Il reconnaît l’endroit où vous vous trouvez, télécharge les cartes et offre un guide des commerces avec traduction des noms des rues.Autre évolution, a poursuivi Otellini, le développement des «interfaces naturelles» où les gens commandent leurs machines par des gestes, des mots ou des mouvements du corps, comme dans la console de jeu Wii de Nintendo.Il a aussi prédit la floraison d’univers virtuels comme Second Life et de réseaux haut débit tapissant la planète, type WiMax --pour lequel Intel prépare justement des puces de nouvelle génération.Accompagné sur scène par le leader du groupe de rock Smashmouth, Steve Pedersen, il a montré le «premier boeuf virtuel du monde», réunissant sur écran les images virtuelles des membres du groupe, qui se trouvent dans différents coins du monde. «C’est super», s’est émerveillé Steve Pedersen, «il n’y a plus besoin d’être dans la même pièce».«Tout ceci est inévitable. De plus en plus d’industries seront transformées: avançons pour bâtir quelque chose de merveilleux», a-t-il conclu, signalant au passage que ce futur nécessitera des puces de plus en plus puissantes.Intel, leader mondial des puces, a annoncé au CES le lancement de nouveaux micro-processeurs 45 nanomètres pour ordinateurs portables et de nouvelles puces pour PC ultra-mobiles, prévues pour le 2e semestre 2008.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc