×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Le groupe Lafarge améliore de 16% son chiffre d'affaires 2000

Par L'Economiste | Edition N°:974 Le 13/03/2001 | Partager

. Les bonnes ventes enregistrées en Europe ont boosté les résultatsTrès bon cru 2000 pour Lafarge à l'échelon international. Le groupe, qui a présenté ses résultats lors du Conseil d'Administration le 28 février, a enregistré un chiffre d'affaires en augmentation de 16%, à 12,216 milliards d'euros. Ces bons résultats sont notamment dus à «d'excellentes ventes en Europe, à l'exception de l'Allemagne, à des prix favorables et l'intégration de nouvelles acquisitions«, indique un communiqué. Le résultat d'exploitation courant a, quant à lui, atteint 1,905 milliard d'euros, soit une progression de 17%. Le résultat net part du groupe s'élève à 726 millions d'euros, en augmentation de 18% et le bénéfice net par action augmente de 10% à 6,8 euros. Le groupe a adopté en 2000 la méthode globale de comptabilisation de l'impôt différé: «A méthode comparable, après retraitement des résultats 1999, la croissance du bénéfice par action s'élève en 2000 à 25%«, indique le communiqué. Il sera proposé à l'assemblée générale des actionnaires du 28 mai prochain de porter le dividende de 2,05 à 2,2 euros par action, auquel s'ajoutera l'avoir fiscal. Les actions émises lors de l'augmentation de capital de janvier 2001 donnent aussi droit à ce dividende.Par branche, c'est le ciment qui a eu la palme des meilleurs résultats avec une hausse globale de 9% en Europe occidentale et en Amérique du Nord, en dépit du ralentissement économique la deuxième moitié de l'année en Amérique du Nord et la faiblesse du marché de la construction allemand. La part des résultats provenant des pays émergents a aussi augmenté de façon significative et représente maintenant 39% des résultats de la branche, contre 29% en 1999. Quant à l'activité des granulats et béton, elle a enregistré une très bonne année en France et présente des bonnes perspectives, en raison notamment des acquisitions effectuées en Amérique du Nord dans ces domaines. La branche toiture a enregistré de bons résultats en Europe (à l'exception de l'Allemagne), dans les pays émergents et aux Etats-Unis. Son résultat d'exploitation a pourtant légèrement baissé. La branche matériaux de spécialités a poursuivi l'amélioration de ses marges, grâce à des conditions de marché globalement favorables. Une importante baisse du résultat d'exploitation courant (-53%) a pourtant été enregistrée en 2000 pour la branche plâtre, du fait notamment de la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières et d'une chute brutale des prix de la plaque de plâtre. Pour 2001, les tendances devraient être positives avec la prévision d'une croissance des marchés en Europe, à l'exception de l'Allemagne, une tendance relativement stable aux Etats-Unis et une croissance significative dans les pays émergents, est-il précisé auprès du groupe. Les prévisions d'évolution des prix sont, quant à elles, globalement favorables. Nadia BELKHAYAT


. Zone Euro: Des prévisions de croissance en baisseLa croissance de l'économie de la zone Euro ne devrait atteindre que 2,7% cette année, selon un sondage réalisé par la Banque Centrale Européenne auprès d'un collège d'experts qui, en novembre dernier, tablait encore sur un taux de 3,1%. «La révision à la baisse semble être liée principalement au récent ralentissement des Etats-Unis et à celui de la croissance mondiale«, écrit la BCE dans son rapport mensuel de mars. En revanche, pour 2002, les experts ont maintenu leurs prévisions de croissance à 2,8%. La BCE, pour sa part, continue de tabler sur un taux de croissance «proche de 3%« cette année et la suivante dans la zone Euro. . Dégradation de l'économie japonaiseLa santé de l'économie japonaise, déjà précaire ces dernières années, tend à se dégrader et, selon des économistes, les partenaires asiatiques du Japon ou du reste du monde ne sont pas à l'abri de la contagion. Vendredi dernier, la coalition gouvernementale japonaise a pris d'une part des mesures d'urgence avec l'objectif d'éviter une dégradation plus prononcée de l'économie et a pressé d'autre part la banque centrale d'assouplir sa politique monétaire. Cette dernière ne peut aller plus loin en la matière, avec déjà son principal taux directeur à 0,25%. En attendant, c'est le reste du monde et les Etats-Unis qui sont sous la menace directe d'une récession au Japon et de la rupture des flux financiers de l'archipel, selon Rob Scott, économiste de l'Institut de Politique Economique (EPI) de Washington. . Assurances: Prudential fusionne avec American GeneralLes groupes d'assurances britannique Prudential et américain American General ont annoncé hier lundi leur fusion, pour créer un groupe de services financiers, avec une position leader sur les marchés américain, britannique et asiatique. Les actionnaires de Prudential détiendront 50,5% de la nouvelle entité et ceux de American General environ 49,5%, ont précisé les deux sociétés dans un communiqué.N. B. (AFP)

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc