×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Le festival du conte à Skhirate-Témara

Par L'Economiste | Edition N°:3107 Le 14/09/2009 | Partager

. Les principales régions représentées . Les organisateurs tablent sur des milliers de visiteurs L’association Cont’Act pour l’Education et les Cultures organise en partenariat avec la préfecture de Skhirate-Témara jusqu’au 18 septembre la septième édition du festival du conte, sous le thème: «Nos Contes, Nos Rêves». Les nuits du festival sont marquées par des «Halqates» dans différentes places de la province, où des conteurs et des comédiens populaires racontent des contes populaires. Des animations se tiennent à Témara, Skhirate, Harhoura, Aïn Atiq, Aïn Aouda et Sidi Yahia Zaër. Comme l’indique Najima Ghouzali Taytay, présidente de l’association organisatrice, de nombreux narrateurs célèbres et plusieurs acteurs professionnels sont au rendez-vous. A l’occasion de l’ouverture samedi dernier, des centaines de jeunes déguisés en ogres, anges, djenns, sultans, géants et princesses ont marché pendant 1 km à Témara, sous le rythme des fanfares, dans une ambiance de fête et de bonne humeur. «Les principaux personnages qui meublent les contes populaires marocains sont représentés», témoigne Najima Ghouzali Taytay. De nombreuses régions marocaines sont représentées: le Sahara, Rabat, Fès, l’Oriental, le Nord… Des contes berbères, africains et espagnols sont narrés aux visiteurs. Plusieurs troupes populaires régionales ou locales offriront des séances de magie et d’acrobaties.Désireux de placer les enfants au cœur de cette manifestation, les organisateurs offriront des séances d’habillement et de maquillage pour 500 garçons et filles venant de quartiers défavorisés, à l’occasion du 27 Ramadan. D’autre part, le festival programme aussi plusieurs activités en parallèle, avec des ateliers de contes au sein d’institutions sociales, en faveur d’enfants et de personnes âgées, sous le thème: «Ma grand-mère a raconté, ma mère a écrit». Les organisateurs s’attendent à recevoir des milliers de visiteurs. A noter que l’association Cont’Act pour l’Education et les Cultures a été créée en 1990 à Rabat par un groupe de chercheurs universitaires, parmi lesquels des professeurs, des spécialistes, des ethnographes et des anthropologues. Elle milite en faveur de la valorisation du patrimoine oral marocain. C’est elle qui est à l’origine de l’événement «Baba Achour», organisé chaque année à l’occasion de la Achoura. En 20 ans, l’association a constitué une importante documentation sur le thème du conte et ses membres continuent à faire des recherches pour l’enrichir. Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc