×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le FEC à la rescousse des écoles

Par L'Economiste | Edition N°:716 Le 02/03/2000 | Partager

· Le Fonds d'Equipement Communal financera un programme de réhabilitation des établissements scolaires pour un montant de 1,5 milliard de DH
· Le Ministère de l'Education Nationale prend en charge le remboursement de l'emprunt que devront contracter les collectivités locales


Le Ministère de l'Education Nationale (MEN) multiplie les initiatives pour mobiliser davantage de moyens. Les dotations budgétaires ne suffisent pas à répondre aux besoins. C'est ainsi que ce département a entrepris avec le Fonds d'Equipement Communal (FEC) un partenariat qualifié de novateur. L'objectif est de mettre à niveau des infrastructures en milieux rural et périurbain. Une convention a été signée dans ce sens en octobre dernier par le MEN, le FEC, le Ministère de l'Intérieur et celui de l'Economie et des Finances. Il s'agit d'un projet de partenariat portant sur une enveloppe de 1,5 milliard de DH étalée sur cinq ans et destinée à réhabiliter les écoles.
Les montants engagés annuellement ne devront pas dépasser 300 millions de DH. Le FEC participe au financement de ce secteur moyennant des prêts accordés aux collectivités locales. Le MEN prend en charge le remboursement des emprunts contractés par les collectivités locales. Le but recherché à travers cette opération est l'effet démultiplicateur des ressources permettant de répondre dans un délai court aux exigences de la généralisation de la scolarisation, indiquent les promoteurs du projet.
Ce dernier est au stade des préparatifs. Sa mise en oeuvre demandera du temps. Les collectivités locales n'accordent pas beaucoup d'importance à l'école. Une campagne de sensibilisation sera nécessaire pour les convaincre de la nécessité de se lancer dans ce projet. Elles n'ont rien à perdre. Les prêts consentis dans le cadre de ce programme n'affecteront pas leur capacité d'emprunts.
Il est à rappeler que, selon les termes de la convention, le FEC assure le financement du programme d'équipement et de mise à niveau des infrastructures. Le niveau de financement peut englober la totalité du montant du projet.
Pour leur part, les collectivités locales sont appelées à élaborer, avec le Ministère de l'Education Nationale, le programme d'équipement à soumettre au financement du FEC. Quant au Ministère, il couvre annuellement les obligations de la collectivité locale relatives au remboursement de l'emprunt. Il prépare également l'étude technique, définit la nature et l'étendue des travaux à réaliser, selon une note de présentation du projet.
Un comité comprenant des représentants des départements signataires de la convention devra voir le jour pour suivre le travail et surtout la préparation des dossiers pour les soumettre au comité de crédit du FEC. C'est d'ailleurs la première fois que cet organisme finance un tel projet.
Selon le même document, le Ministère a entrepris d'autres actions. Ainsi un comité de pilotage du programme a été institué comprenant notamment les directions de l'action pédagogique, des bâtiments et de l'équipement et celle de la stratégie. La gestion de ce programme a été confiée à la Direction des Affaires Administratives et Générales du Ministère.


Enquête sur l'état de l'école


Selon le Ministère, le dépouillement des résultats de l'enquête nationale sur l'état de l'école devra permettre de définir et d'évaluer le programme de mise à niveau des établissements. Cette enquête, réalisée conjointement avec le Ministère de l'Intérieur, a été menée en septembre et décembre 1999. Elle a porté notamment sur l'évaluation de l'état des infrastructures, les disparités en matière d'offre et la définition des actions de réhabilitation.

Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc