×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Le cri d’alarme d’un toubib révolté

Par L'Economiste | Edition N°:2660 Le 27/11/2007 | Partager

Président de l’Association marocaine de prévention et d’éducation à la santé (Amapes), le Pr Mohamed Bartal est spécialiste en pneumologie. Durant sa carrière, il a observé les dégâts de la pollution atmosphérique et du tabac sur ses patients. Il est actuellement consultant au CHU Ibn Rochd de Casablanca. En 2001, il avait reçu le Prix Hassan II de l’Environnement. La pollution de l’air à Casablanca est un problème de santé publique. Il ne faut plus se contenter de promesses et d’espérances, dit-il. «Il faut passer à l’action et joindre le geste à la parole». - L’Economiste: Quelles sont les principales pathologies causées par la pollution de l’air?- Mohamed Bartal: De multiples études épidémiologiques dont certaines réalisées dans notre pays ont mis en exergue les ravages de la pollution de l’air sur la santé: augmentation des accidents cardiovasculaires, infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux..., et la liste n’est pas exhaustive. La pollution de l’air résulte de plusieurs sources: le trafic automobile, l’industrie, le tabagisme ainsi que les gaz domestiques émanant du chauffage et de la cuisine. L’impact sur la santé est lié aux différents produits libérés dans l’air qui ont chacun un effet spécifique, voire un effet cumulé. Ne perdons pas de vue que l’être humain inhale entre 12 et 20 m3 d’air/jour, en grande partie épurés par 120 m2 de surface alvéolaire pulmonaire. Cependant, il ne boit que 2 litres d’eau et ne mange qu’1 kg d’aliments par jour.- Quels sont les symptômes qui doivent donner l’alerte? - Au niveau des voies aériennes inférieures, c’est la toux qui est le signe avant-coureur de trachéo-bronchite ou d’épisode d’asthme (avec des sifflements dans la poitrine), l’essoufflement à l’effort, la fatigue. La littérature médicale insiste ces dernières années sur les accidents cardiovasculaires bien plus dramatiques car ils peuvent mettre la vie en danger: douleur dans la poitrine à l’effort ou au repos (infarctus du myocarde), gros mal de tête, difficulté à parler, perte de connaissance et parfois hémiplégie (en cas d’accident vasculaire cérébral). Les premiers symptômes peuvent survenir après une courte ou longue exposition des sujets sains. En tout cas, quel que soit l’âge, les sujets déjà porteurs d’une pathologie respiratoire sont aussi les plus vulnérables. Les effets se manifestent par l’irritation et le rétrécissement des voies aériennes; ce qui fait le lit d’infections virales (surtout en automne et hiver), et aussi bactériennes. Ils varient en fonction de l’organe atteint et sont accentués par l’effort physique qui augmente la pénétration des polluants dans l’organisme. - De tous les polluants atmosphériques, lesquels, à votre avis, sont les plus dangereux?- Il est difficile d’établir une échelle de dangerosité dans ce domaine. Par nature, tous les polluants sont néfastes pour la santé. Leurs effets peuvent s’additionner ou se démultiplier par effet de stratégie. Le dioxyde de soufre et les particules en suspension ont des concentrations corrélées dans l’air et découlent des mêmes sources: la combustion du charbon et du fioul. Ils sont très toxiques pour les poumons et les vaisseaux. Le monoxyde de carbone, responsable des intoxications graves par le «kanoun» ou samovar en hiver, a comme source les gaz d’échappement, les fumées d’usine et la fumée de tabac. L’ozone est surtout responsable de crises d’asthme. Il est associé à la pollution par le bioxyde de soufre et aux particules en suspension. Propos recueillis par Sara BADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc