×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le coût de la vie plus cher en septembre

Par L'Economiste | Edition N°:3133 Le 21/10/2009 | Partager

. Le poste alimentaire le plus touché. Par ville, Kénitra et Fès en têteAprès une hausse de l’indice du coût de la vie de 1,5% en août dernier, ce même indice a enregistré une augmentation de 1,9% en septembre. Ce sont encore les mêmes facteurs qui sont à l’origine de cette hausse. Il s’agit, selon le HCP, de l’augmentation de l’indice des produits alimentaires de 4% et d’une légère hausse de l’indice des produits non alimentaires de 0,1%. Pour le mois d’août, l’indice des produits alimentaires a progressé de 3,1% , alors que celui des produits non alimentaires a affiché une légère hausse de 0,1%.Pour les produits alimentaires, les hausses enregistrées en septembre concernent principalement les fruits et légumes qui ont augmenté respectivement 27,9 et 19,8%. La hausse touche également les poissons frais (3.6%), le lait ainsi que les produits laitiers et œufs (3,3%). Par contre, les prix des viandes et des légumes secs ont enregistré respectivement une légère baisse de 0,9 et 0,6%.Par ville, ce sont Kénitra et Fès qui ont été les plus chères durant le mois dernier, lequel a coïncidé avec Ramadan. A elles seules, ces deux villes ont enregistré les plus fortes hausses (3,6% pour Kénitra et 2.7% pour Fès). Meknès est la 3e ville la plus chère après Kénitra et Fès, avec 2,7%. Elle est suivie par Oujda (2,2%). Quant à Rabat, elle a enregistré une hausse de 1,9% par rapport au mois d’août. Les indices du coût de Tanger, Laâyoune et Tétouan se sont pour leur part accrus de 1,7%. Pour sa part, l’ICV est en hausse 1,6% à Casablanca, contre 1,4% durant le mois d’août.De manière générale, et comparé à la même période de l’année dernière, l’indice du coût de la vie a enregistré une hausse de 1,4% à fin septembre. A l’origine de cette évolution, la hausse de 1,8% de l’indice des produits alimentaires et de 1,1% de ceux non alimentaires. La variation pour ces derniers produits s’inscrit dans une fourchette allant d’une baisse de 0,3% pour le groupe «Transport et communications» à une hausse de 1,9% pour le groupe «Autres biens et services».A noter que l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui ne prend pas en considération les produits à prix volatiles et les tarifs publics, a connu une hausse de 0,2% au cours du mois de septembre. Mais cet indicateur n’a enregistré qu’une légère baisse de 0,9% par rapport au mois de septembre de l’année dernière.J. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc