×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le coup de pouce de l'UE

Par L'Economiste | Edition N°:1693 Le 28/01/2004 | Partager

. La Commission européenne réserve plus de 1,6 milliard de DH au Maroc cette année . Plus de la moitié de cette enveloppe ira à la réforme de l'administration. Une rallonge de près de 500 millions de DH à la Rocade MéditerranéenneSean Doyle a des motifs d'être satisfait. Pour l'ambassadeur de la délégation de la Commission européenne à Rabat, 2003 a été une très bonne cuvée pour le Maroc puisque le total des paiements approuvés en sa faveur atteint le chiffre record de 140 millions de d'euros, soit plus de 1,5 milliard de DH. C'est la deuxième année consécutive que le Maroc caracole en tête des douze pays du pourtour de la Méditerranée bénéficiaires du Meda. Pour l'avenir, le Maroc pourra mieux faire que ses voisins méditerranéens, a dit en substance le diplomate européen lors d'une conférence de presse donnée lundi à Rabat. Pour l'année en cours, l'UE a programmé 151 millions d'Euros, soit plus de 1,6 milliard de DH. Près de 450 millions de DH seront consacrés comme rallonge à la Rocade Méditerranéenne qui bénéficie déjà de 80 millions d'euros. L'appel d'offres lancé a été jugé infructueux. Un autre est en cours. Mais c'est la réforme de l'administration qui se taille la plus grosse part du gâteau, puisque plus de la moitié de l'enveloppe programmée pour cette année sera réservée à cette rubrique, soit plus de 850 millions de DH. L'UE accompagne le gouvernement notamment dans ses actions pour maîtriser le poids de la masse salariale par rapport au PIB. Celui-ci représente plus de 13%, ce qui est énorme. Il s'agit donc d'alléger et de réduire le nombre des fonctionnaires par l'encouragement aux départs volontaires à la retraite. Cette opération concerne 60.000 fonctionnaires sur trois ans. Le coup d'envoi sera donné cette année. A cela s'ajoute des plans de formation pour mieux redéployer le personnel. Dans cette réforme de l'administration, la communication figure en bonne place. Il s'agira d'expliquer la réforme pour mieux la réussir, a rappelé en substance le diplomate.L'UE a consacré 30 millions d'euros, soit près de 330 millions de DH, à la bonification des prêts de la Banque Européenne des Investissements, particulièrement pour les projets relatifs à l'assainissement des villes moyennes et la dépollution industrielle de Mohammédia. Doyle est revenu sur le déplacement au Maroc du commissaire Européen à l'élargissement les 4 et 5 février prochains. Cette visite servira à fixer les priorités et un agenda des réformes pour élaborer une sorte de “feuille de route” pour mesurer les progrès à réaliser. “Nous donnons au Maroc la possibilité de définir le statut spécial et de le réaliser. Dans cette perspective, la commission utilisera le Meda comme un appui à cette “feuille de route”. Car, au-delà de 2006, rien n'est encore décidé pour les fonds Meda ”, dit-il. Les progrès réalisés par le Maroc pourront jouer en sa faveur pour le prochain Meda de l'après-janvier 2007. Rappelons qu'il s'agit de la demande du Royaume pour obtenir un statut avancé dans ses relations avec l'UE, entre l'intégration et l'association.Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc