×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Le complexe balnéaire Ksar Nouzha finalisé en 2001

    Par L'Economiste | Edition N°:538 Le 28/06/1999 | Partager

    · Déjà 118 appartements ont trouvé preneurs
    · Dernière phase du projet: L'appart-hôtel comprenant entre autres un restaurant panoramique tournant


    Deux ans après l'ouverture de ses portes, le premier complexe balnéaire et touristique de Casablanca Ksar Nouzha à commercialité la quasi-totalité de ses appartements. Seuls 6 sur les 124 logements que comprend le complexe n'ont pas trouvé preneur jusqu'à aujourd'hui. Les promoteurs s'en réjouissent, d'autant plus que leur projet constituait un véritable challenge. "Personne ne croyait à la réussite de ce projet quand nous l'avions entamé au début des années 90", a déclaré M. Abdelali Zerouali, promoteur-concepteur du projet et PDG de SOMIPEC (Société Marocaine Immobilière de Promotion, d'Etudes et de Construction), lors d'une conférence de presse, le mardi 22 juin. Pour lui, le but était de démontrer que la ville de Casablanca n'est pas seulement une cité d'affaires, mais aussi de détente. De même, l'objectif était de mettre en valeur le littoral casablancais qui, selon lui, reste une région "largement inexploitée". Le montant global du projet est estimé à plus de 150 millions de DH, autofinancé à hauteur de 30%.
    Situé dans la Commune de Dar Bouazza-Sidi Abderrahmane, à une centaine de mètres du restaurant "A ma Bretagne", le complexe Ksar Nouzha était initialement dédié à une clientèle étrangère et aussi des autres régions du Maroc. Aujourd'hui, les promoteurs se déclarent surpris de constater que 95% des résidents sont des Casablancais.
    Reste que les concepteurs de Ksar Nouzha ne comptent pas s'arrêter là. Ils ont déjà entamé la construction de la dernière tranche du projet. Il s'agit de l'appart-hôtel qui est implanté sur le côté haut du site sur une superficie totale de 11.500 m2. Il comprendra 102 appartements sur trois ailes, une salle de congrès et fêtes d'une capacité de 1.500 places en plus d'une piscine, d'un café et d'une esplanade. Cet appart-hôtel comprendra également un restaurant panoramique tournant, construit sur une tour d'une capacité de 200 couverts. L'enveloppe globale de cette réalisation s'élève à plus de 111 millions de DH. Par ailleurs, la deuxième partie du pôle d'animation est en phase finale de construction. Les travaux concernent notamment le fitness club, deux squashs, un bowling de 10 pistes et une piscine chauffée couverte. Cette partie du projet comprend également une salle de gymnastique et un hammam. L'ouverture du night-club, quant à elle, et qui a nécessité une enveloppe de 14 millions de DH, est prévue pour le 3 juillet prochain selon M. Hamid Zerouali, directeur général-adjoint.
    A rappeler que le complexe Ksar Nouzha se compose de trois éléments principaux. Il s'agit des résidences balnéaires qui comprennent en plus des 124 appartements répartis sur les 11 pavillons, un centre commercial et une lingerie. Le pôle d'animation constitue la deuxième partie. Il comprend, outre les réalisations en cours de construction, une plage privée, un espace de jeux pour enfants, une garderie et un restaurant. Enfin, troisième pôle, la partie réservée à l'appart-hôtel.

    Abdelaziz MEFTAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc