Culture

Le cinéma féminin en fête à Salé

Par L'Economiste | Edition N°:3368 Le 23/09/2010 | Partager

. Des hommages à quatre personnalités Pas à pas, la ville de Salé est en train de développer un grand festival dédié au cinéma féminin. Il s’agit du Festival international du film de femmes de Salé (FIFFS). Il en est à sa 4e édition et a démarré lundi dernier pour prendre fin le 25 septembre. La cérémonie d’ouverture a connu un franc succès avec le déplacement d’un grand public et la présence de plusieurs figures du cinéma marocain et étranger. «L’objet du FIFFS est de rendre hommage à la femme en initiant le débat sur ses conditions sociales, culturelles et économiques à travers le cinéma» a annoncé Noureddine Chmaou, président de l’association Bouregreg organisatrice de ce festival. Un avis partagé par Noureddine Saïl, directeur général du Centre cinématographique marocain. Pour lui, ce festival représente un espace unique dans les pays de la région, dédié à la promotion et à l’émancipation de la femme. Ainsi, au cours de cette édition, 12 films sont en compétition pour décrocher le grand prix du festival ou l’une des quatre autres distinctions prévues. La majorité des films sont étrangers. Parmi eux, on retient le film français «Puzzel», le chilien «La nana» et le chinois «La tisseuse». Ces trois réalisations abordent à partir d’angles différents les conditions du travail de la femme à travers le monde. Pour les pays arabes, deux participations sont programmées. Il s’agit du film marocain « La grande villa» et l’égyptien titré « Garçon et fille ». Ce dernier a été projeté à l’issue de la cérémonie d’ouverture juste après la présentation des membres du jury du festival. Il est composé de 7 femmes et présidé par l’actrice française Macha Méril. La cérémonie d’ouverture a rendu hommage à 4 personnalités: Jackie Buet, fondatrice en 1979 en France du Festival international de films de femmes, l’actrice égyptienne Sawsane Badre et les deux productrices de films Bénédicte Bellocq et Souad Lamriki. En marge des projections, une table ronde est prévue jeudi prochain sous la présidence de Saïl, avec pour thème: «l’avenir de la salle de cinéma au Maroc à l’heure du passage au numérique». Nour Eddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc