×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Le CD Rom au service de la fiscalité marocaine

Par L'Economiste | Edition N°:203 Le 09/11/1995 | Partager

De plus en plus exploité, le CD Rom permet une concentration de l'information sur un petit support, jusqu'à 300.000 pages. Les exploitations sont nombreuses. A titre d'exemple, le cabinet Artemis Conseil choisit ce support pour y mettre la fiscalité marocaine, avec des possibilités ultérieures d'extension.

"Finie l'ère des immenses bibliothèques et des lourds ouvrages intransportables, maintenant la concentration de l'information s'effectue sur CD-Rom", précise Mmes Mounia Harrouchi-Annabi et Souâd El Kohen-Sbata, toutes deux experts-comptables.

Les avantages du CD Rom ne sont plus à dévoiler et commencent à connaître des exploitations tous azimuts. Le CD Rom comprend une grande capacité de stockage et permet ainsi une exploitation rapide et efficace des données. Le cabinet Artemis Conseil a lancé au printemps 1995 un CD Rom sur la fiscalité marocaine.

L'idée de développer une banque de données fiscales est née de la complexité croissante de ce domaine et de la dispersion de l'information, que se soit les textes réglementaires (lois, décrets, lois de finances, arrêtés ministériels...) ou leur interprétation par la Direction des Impôts matérialisée par la publication de notes circulaires. Le répertoire de lois fiscales marocaines reprend tous les textes de lois fiscaux et toutes les modifications ultérieures, accompagnés des décrets d'application et arrêtés ministériels relatifs à ces lois, selon une organisation logique.

Jusqu'à 300.000 pages

Le CD-Fiscal 1995 traite des impôts, des codes des investissements et des conventions internationales de non-double imposition. Il comprend également des annexes constituées des obligations comptables des commerçants, plan comptable, Bourse des valeurs, Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières et des multitudes d'autres informations exigées par les personnes faisant appel public à l'épargne...

De plus, il est inséré dans ce CD des liasses fiscales, des anciens et nouveaux imprimés.

La première originalité du CD Rom fiscal est d'inclure toutes les notes-circulaires de la Direction des Impôts et les conventions de non-double imposition. Ceci serait concrétisé par plusieurs volumes supplémentaires pour le répertoire. Le répertoire initial des lois fiscales marocaines comprend 3 volumes. Il permet ainsi de mettre à la disposition de l'utilisateur une information fiscale désormais complète.

Outre l'avantage de pouvoir contenir l'équivalent de plusieurs milliers de pages, le CD-Rom Fiscal permet, grâce aux 35.000 liens hypertextes, de passer instantanément d'un texte à l'autre et d'un article à l'autre.

Instrument de virtualité

La deuxième originalité du CD-Rom Fiscal est de fournir également la possibilité de recherche permanente "en texte intégral", sur l'ensemble des volumes. A titre d'exemple, les exonérations sont-elles signalées quelque part? Oui, dans 117 rubriques. Dans les articles 7, 8 et 9 de la TVA, dans la note circulaire commentant l'article 7 de la TVA, mais aussi dans l'article 4 de l'IS...

Aussitôt la requête formulée, la liste des réponses s'affiche, il est possible de l'appeler immédiatement à l'écran. Son principal atout est le gain de temps. Le gain de temps dans la recherche par rapport au support papier est impressionnant. Il suffit de cliquer sur une souris pour obtenir une corrélation et une vue d'ensemble qui nécessiterait plus de temps et d'efforts avec le support papier.

Des mises à jour régulières sont effectuées par le Cabinet. Il est prévu à terme d'insérer dans le CD Rom de nouveaux textes en dehors du cadre de la fiscalité proprement dite, mais touchant à l'environnement général de l'entreprise (code des sociétés, code de commerce, code du travail...)

Depuis son lancement au printemps dernier, il a été commercialisé auprès de plus de 100 entreprises, banques, assurances et organismes publics.

Le CD Rom est accompagné d'un lecteur de CD, le tout commercialisé à des prix compris entre 2.000 et 4.000 DH.

Cet instrument de la virtualité connaît un développement important aux Etats-Unis et en Europe. Le Maroc ne peut que suivre. Le CD Rom est fortement exploité dans ces pays pour les usages culturels. En effet, près des deux tiers des foyers équipés de lecteurs de CD-Rom ont acheté des disques "culturels". Les dictionnaires généraux et spécifiques ont tendance de plus en plus à utiliser le CD Rom comme support qui constitue l'une des manières les plus adaptées de mettre à la disposition du public les richesses contenues dans ses mémoires informatiques. L'Internet ne va faire en sorte qu'accentuer cette orientation vers le CD Rom qui sera le support le plus choisi pour stocker et véhiculer l'information sous toutes ses formes (culturelle, professionnelle, éducative).

F.M.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc