×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le business du fitness
Un secteur encore mal organisé

Par L'Economiste | Edition N°:2793 Le 06/06/2008 | Partager

. Absence de statistiques fiables sur le marché de la forme . Manque flagrant de contrôle des salles A ce jour, aucune étude ne précise le nombre de clubs de fitness existants, les emplois créés dans le secteur, le chiffre d’affaires… Le ministère de la Jeunesse et des Sports ne dispose d’aucune base de données. De même, pendant notre tournée, nos différents interlocuteurs sont restés muets sur l’évolution de leur activité.Selon une enquête du HCP, en 2006, on dénombrait 67 salles de sport sous tutelle du ministère de la Jeunesse contre 72 en 2005. Elles sont aujourd’hui une centaine à travers le pays, selon la Fédération royale marocaine des sports aérobics et fitness (FRMSAF). Mais les salles d’arts martiaux et d’haltérophilie pratiquent également l’aérobic et fitness, ce qui porte le nombre à plus de 3.500 salles de fitness. La Fédération, créée en 1996, avait pour mission de combler un vide afin de développer la pratique de ce sport et proposer des outils indispensables au succès d’une salle de sport (personnalisation des programmes, entretien du local et du matériel, présence de l’entraîneur auprès du pratiquant qui utilise les appareils…). «Or, sur les 100 salles de fitness et les 3.500 clubs d’arts martiaux et d’haltérophilie qui pratiquent le fitness, 30 seulement sont affiliés à la fédération», affirme la présidente. La FRMSAF a aussi pour vocation d’assurer une formation de haut niveau des cadres dans ce secteur. Ce n’est que depuis 6 ans que se sont créés des salles dédiées aux sports aérobic et fitness avec l’installation de franchises internationales. D’où la nécessité de recruter des entraîneurs diplômés, des gérants, du personnel administratif, ainsi que du personnel d’hygiène et de gardiennage. «Aujourd’hui, tous les diplômés sont recrutés immédiatement après l’obtention de leur diplôme», ajoute Bennani. Depuis 11 ans, la Fédération a recruté plus de 10.000 licenciés, formé 190 entraîneurs de niveau international, et organisé plus de 70 stages et formations nationales. La FRMSAF organise en moyenne 9 formations par an, destinées entre autres aux entraîneurs et aux professeurs de fitness. «Depuis quelques temps, nous vivons un phénomène assez surprenant: de jeunes universitaires viennent se former au métier d’entraîneur d’aérobic en parallèle à leurs études pour s’assurer un emploi au cas où ils n’en trouveraient pas à l’issue de leur cursus», indique la présidente.


Pas de normes

CES salles de sport ne sont pas toujours gérées de façon scientifique. Selon Selma Bennani, les autorisations d’ouverture de salles de sport, ne respectant pas les normes de sécurité et d’hygiène, continuent d’être délivrées. Des personnes ne disposant ni de diplôme, ni d’autorisation pour exercer, sont recrutées, mettant en danger la santé des pratiquants. Certains responsables de clubs ne paient même pas les assurances. Dans les grands espaces de sport privés, nouvelle tendance, construits en marbre et en zellige, on laisse des clients barboter dans des saunas et des jacuzzis sans directives, déplore-t-elle. «Notre rôle n’est pas celui de contrôle. La Fédération forme et conseille, mais ne peut jouer le policier. Des mesures doivent être prises afin que ces pratiques cessent», affirme la présidente de la FRMSAF.J. K.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc