×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

L'autoroute Rabat-Fès inaugurée aujourd'hui

Par L'Economiste | Edition N°:513 Le 24/05/1999 | Partager

· Le projet a coûté 3,24 milliards de DH financé à hauteur de 70% d'emprunt

· Cet axe devra favoriser le dévelop-pement économique de la région


L'autoroute Rabat-Fès est fin prête. C'est SAR le Prince Moulay Rachid qui doit en donner le coup d'envoi aujourd'hui. La cérémonie d'inauguration est prévue au site de la barrière de péage de Sidi Allal Al Bahraoui.
D'une longueur d'environ 181 km et avec une double chaussée à deux voies de circulation, cet axe relie la capitale aux villes impériales de Meknès et Fès. Son tracé emprunte l'actuelle Route Nationale n°1 sur une longueur de 14 km qu'il quitte pour passer au Sud de Tiflet et de Khémisset, traverse l'Oued Beht, contourne la ville de Meknès par le Sud, et rejoint Fès au Sud de l'aéroport Fès-Saïss. Pour établir les circulations routières de l'emprise de l'autoroute et organiser les échanges avec les principaux pôles d'activités économiques qu'elle dessert, cinq échangeurs sont prévus le long de l'autoroute. Il s'agit de Sidi Allal Al Bahraoui, Tiflet, Khémisset, Meknès-Ouest et Meknès-Est. A Fès, une voie express dans la continuité de l'autoroute permet de rejoindre le centre ville et de desservir l'Aéroport de Saïss.
Le coût du projet a atteint 3,24 milliards de DH. Le financement a été réalisé grâce à des emprunts, à hauteur de 70% du coût total.

L'autoroute est dotée d'un système de péage fermé. Ainsi, l'usager reçoit un ticket à l'entrée qu'il restitue à la sortie. La longueur du trajet et la catégorie du véhicule déterminent le montant du péage.
Chaque échangeur est équipé d'installations destinées à la collecte du péage dont la capacité est déterminée de manière à réduire le temps d'attente de l'usager. Et pour assurer un meilleur niveau de sécurité, des mesures d'accompagnement ont été mises en oeuvre pour limiter les conséquences des accidents qui pourraient y survenir. Il s'agit principalement de la pose de glissière de sécurité, de l'aménagement de passages de sécurité entre les deux chaussées (un tous les 2 km) et de la clôture systématique de l'emprise. Des lits d'arrêt d'urgence pour les poids lourds ont été rajoutés pour les sections à forte pente.
Plus qu'une simple voie qui relie deux villes, cet axe s'intègre dans un environnement porteur de développement. Il a pour ambition prioritaire de contribuer au développement économique des régions du Centre et de l'Oriental en stimulant leurs échanges avec les pôles de la façade atlantique. L'impact est certain sur la production animale et végétale des zones traversées par l'autoroute. "Ces productions pourront désormais atteindre, dans les meilleures conditions les autres centres commerciaux", est-il indiqué. En effet, abritant le cinquième de la population nationale, ces régions qui ne recouvrent que 5% de l'ensemble du territoire national, comptent parmi les plus gros producteurs de fruits et de céréales. Par ailleurs, en matière d'élevage, les cinq régions traversées par l'autoroute offrent une étendue de 247.000 hectares de parcours et possèdent un cheptel qui représente 5 à 10% du cheptel national selon les espèces.

Adil BOUKHIMA



  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc