×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    L'audit et l'expertise comptable ont leur école

    Par L'Economiste | Edition N°:250 Le 17/10/1996 | Partager


    Une nouvelle école privée vient d'être créée. Baptisée Institut Supérieur de Comptabilité, Audit et Finance (ISCAF), elle a été inaugurée jeudi dernier par M. Abderrahmane Saaïdi, ministre de la Privatisation, délégué auprès du Premier ministre, chargé des Entreprises d'Etat. L'école est fondée par des experts-comptables et des enseignants en cycle de préparation à l'expertise.
    L'ISCAF, démarrant cette année, formera au diplôme Bac+4 dans la finance, l'audit et le conseil en gestion. Durant les quatre années, les étudiants suivront 7 modules: droit, management, outils de gestion, comptabilité, gestion finances, informatique, expression et communication. Les frais de scolarité annuels s'élèvent à 29.000 DH. Pour l'heure, 22 étudiants y sont inscrits.
    En plus de la théorie, les étudiants seront amenés à effectuer des stages dès la première année. D'un mois en première année, la durée des stages augmente progressivement pour atteindre 4 mois en quatrième année.

    Stages intra-muros


    Ces stages se dérouleront pour une partie en entreprise et pour l'autre au sein même de l'Institut. Encadrés par un professionnel, les étudiants auront donc à résoudre des problèmes pratiques d'entreprise. De vraies factures seront confiées aux étudiants lors de ces stages intra-muros, afin qu'ils établissent les états de fin d'exercice. «Nous leur fournissons les justificatifs tels qu'ils se présentent au comptable d'une entreprise, de manière à ce qu'ils puissent constituer une comptabilité complète de ladite entreprise», explique M. Mohamed Douch, expert-comptable et ancien professeur à l'Ecole Nationale de Commerce de Paris.
    L'ISCAF propose aussi, en parallèle, une formation à l'expertise comptable qui peut être suivie par des candidats libres. Elle prépare à 16 unités de valeur (UV).
    A la fin de la première année, les étudiants peuvent prétendre au diplôme préparatoire aux études comptables et financières (DPECF). Ils peuvent ensuite préparer les 7 autres UV menant au diplôme d'études comptables et financières (DECF), à la fin de la quatrième année. Quant aux 4 UV préparant au diplôme des études supérieures comptables et financières, elles sont données sous forme de séminaires intensifs. Au terme des 16 UV, les étudiants sont éligibles à un stage (3 ans) d'expert-comptable stagiaire. Cette formation continue est proposée à 6.100 DH l'UV pour les inscriptions individuelles et 7.900 DH quand c'est une entreprise qui la prend en charge.

    Malika EL JOUHARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc