×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L'Arabie maintient la pression sur les islamistes

Par L'Economiste | Edition N°:1747 Le 14/04/2004 | Partager

. Accrochage entre les extrémistes et forces de l'ordreLa lutte contre le terrorisme bat son plein en Arabie saoudite. En effet, cette dernière maintient sa pression sur les islamistes radicaux présumés, dont l'un a été tué en même temps qu'un policier, dans un accrochage lundi soir avec les forces de sécurité à Riyad. Outre les deux tués, quatre policiers ont été blessés dans l'accrochage qui a eu lieu dans le quartier résidentiel Al-Fayha, dans l'Est de la capitale, a indiqué le ministère saoudien de l'Intérieur dans un communiqué. Le recours des suspects à “des lance-roquettes RPG”, selon le communiqué, “témoigne de la férocité des extrémistes recherchés, qui préfèrent mourir que de se rendre” aux autorités, a commenté un analyste à Riyad, qui a requis l'anonymat. Les forces de sécurité saoudiennes ont intensifié ces derniers mois leur traque des sympathisants du réseau terroriste Al Qaida. Le responsable pour la région du Golfe, le Yéménite Khaled Ali Ben Ali Haj, a été tué le 15 mars dans un affrontement armé avec la police à Riyad. Le Saoudien Abdel Aziz ben al-Mouqrin, qui a succédé au Yéménite, s'est manifesté dans un communiqué qui lui est attribué le 7 avril. Il y justifiait la mutilation fin mars des corps de deux Américains tués à Fallujah (Ouest de Bagdad), souhaitant que les Américains subissent le même sort dans les rues d'Arabie saoudite. Plusieurs accrochages, parfois meurtriers, ont eu lieu ces derniers mois dans le royaume saoudien où les forces de sécurité ont renforcé leur traque des islamistes liés à Al Qaida, qui a revendiqué les attentats à la voiture piégée contre des résidences d'expatriés à Riyad en mai et novembre 2003 et qui ont fait 52 tués au total. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc