×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

L'Andalousie au chevet de Chaouen

Par L'Economiste | Edition N°:1984 Le 23/03/2005 | Partager

. Le président du gouvernement andalou inaugure un centre médical . Projet de réhabilitation de oued Ras El MaaLE président du gouvernement autonome andalou, Manuel Chaves, a été reçu en véritable chef d’Etat par la ville de Chaouen. Le responsable espagnol qui était en visite au Maroc a tenu à s’enquérir des projets entamés par l’Andalousie à Chaouen et Tétouan. La “Junta de Andalucia” a, en effet, participé au financement du centre de santé de Bab El Aïn, inauguré vendredi dernier. Le centre dont le budget total s’élève à près de deux millions de DH compte aussi avec la participation du ministère de la Santé et de l’Agence de développement du Nord. Le centre compte cinq médecins et autant d’infirmiers ainsi qu’un aide-soignant. Plus de 15.000 personnes, selon le ministère de la Santé, pourront bénéficier des services de ce centre, dans des domaines divers en relation avec la santé de la mère et de l’enfant et des maladies respiratoires. Mais l’un des aspects saillants de l’intervention de la Junta à Chaouen reste, sans conteste, celui de la réhabilitation de oued Ras El Maa. L’oued prend le nom d’une source naturelle d’eau située au sommet de la ville et alimentée par des ruisseaux souterrains. L’eau du oued est canalisée et distribuée en fonction des besoins. Une partie, traitée sur place, sert à l’alimentation en eau potable de la ville. Le reste était utilisé pour faire tourner des presses d’huile d’olive et des moulins de farine. La plupart de ces presses tombaient en ruine. L’aide de la Junta a permis de les restaurer et les remettre en marche. Il a été aussi mis en place des lavoirs publics spéciaux qui permettent d’éliminer de façon simple les résidus de savon grâce à d’ingénieux systèmes de canalisation. A noter que la Junta s’est aussi intéressée à la réhabilitation de la place Sebbanine en rénovant le dallage. L’intervention andalouse à Chaouen date de 1994. Depuis, ce sont près de 6.000.000 de DH qui ont été dédiés à ce projet. “L’intervention andalouse à Chaouen a pour objectif de récupérer une partie du legs commun de nos deux cultures”, explique Chaves lors de sa visite. Pour ce dernier, il s’agit de donner de l’Andalousie l’image d’une région moderne, ouverte sur son environnement. Et le Nord du Maroc est placé en position stratégique dans ce sens. D’où la création de l’Agence andalouse de coopération, qui se veut l’outil d’intervention de la Junta à l’étranger. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc