×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    L'Amith dresse le bilan de Vetma Paris

    Par L'Economiste | Edition N°:273 Le 27/03/1997 | Partager

    Salon itinérant, le Vetma en est à sa dix-septième édition dont six internationales. Vetma Paris s'est tenu les 19 et 20 mars et a procuré beaucoup de satisfaction à ses organisateurs qui ont mis la main sur quelques grands textiliens internationaux.


    Le Vetma de Paris a été une réussite selon ses promoteurs. Pour M. Mohamed Lahlou, le président de l'Association Marocaine des Industries du Textile et de l'Habillement (Amith) et du Conseil National de l'Exportation (CNE), la deuxième édition parisienne du salon itinérant de l'Association a accueilli 137 exposants. Ce nombre reflète, selon M. Lahlou, la confiance que les opérateurs nourrissent à l'égard de cette manifestation unique au monde. L'intérêt des acheteurs est un autre critère de satisfaction pour les organisateurs. Les exposants en ont reçu 1.028, tous des professionnels, avec un engouement particulier des Français, non seulement pour le produit marocain, mais aussi pour l'industrie marocaine. A ce sujet, M. Lahlou incite les entreprises marocaines à exploiter la proximité de l'Europe qui les avantage par rapport aux concurrents d'Asie, handicapés actuellement par le cours du Dollar.

    Cette édition du Vetma a enregistré d'importants change-ments par rapport aux précédentes, note M. Abdelali Berrada, le directeur général de l'Amith. D'abord, les entreprises marocaines délèguent de plus en plus à leurs cadres, qui maîtrisent les langues étrangères, les opérations de promotion internationale, ce qui dénote, explique-t-il, du niveau d'encadrement. D'autre part, il a été remarqué la présence de nombreuses femmes. Elles sont responsables et gèrent leurs stands elles-mêmes, a tenu à préciser le président de l'Amith. Enfin, il a été démontré que le Vetma fait des émules à travers le monde. L'Ile Maurice semble suivre de près les mouvements des Marocains.
    Concernant les objectifs de fond de la manifestation, M. Lahlou a souligné que la nouvelle donne du commerce international plaide en faveur de l'ouverture et de la recherche de partenariat. Les exposants qui se déplacent à l'étranger n'y vont pas pour remplir leurs bons de commande uniquement, mais aussi pour trouver des partenaires disposés à investir au Maroc.

    Le textile sur Internet


    Le Vetma de Paris a permis de rencontrer de grands distributeurs mondiaux comme Décathlon. La marque internationale de vêtements fait l'objet d'une séduction soutenue pour s'investir davantage au Maroc. Ses responsables ont eu des contacts avec M. Driss Jettou, ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, ainsi qu'avec les responsables de l'Amith lors du dernier Vetma. Démarche originale, le directeur général des Douanes, M. El Omary, s'est lui-même déplacé pour présenter à la firme française les avantages que son administration est prête à lui accorder.
    L'enjeu est de taille. Décathlon, qui exporte actuellement 600 millions de Dirhams à partir du Maroc, vise 2 milliards dans deux ans et 12 à 13 milliards en 2005-2006. A cette échéance, la société prévoit de créer 30.000 postes de travail contre 4.000 actuellement.

    Selon M. Driss Jettou, une convention avec ce groupe devrait être signée dans deux semaines. Dans l'intervalle, les responsables marocains vont étudier la possibilité de satisfaire les demandes de Décathlon. Ces dernières, souligne M. Mohamed Lahlou, sont pour la plupart relatives aux conditions d'investissement et à la bonne disposition de l'Administration des Douanes. Le président de l'Amith estime qu'il est nécessaire de tenir compte des demandes des investisseurs du secteur textile devenus plus exigeants en ce qui concerne les délais de livraison. Exigence elle-même dictée par les conditions du marché.
    Le programme promotionnel de 1997 établi par l'Association Marocaine des Industries du Textile et de l'Habillement prévoit trois salons Vetma: fin juin en Grande-Bretagne, septembre en Espagne et octobre à Casablanca. D'autres actions sont également prévues pour 1997: des missions commerciales en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, le développement de la créativité du secteur par le recours à l'encadrement d'experts pour une durée de deux ans. Il est prévu par ailleurs le renforcement de la communication par le biais notamment de la mise en place d'une base de données sur CD-Rom et la création d'un site Web.

    Hakim ARIF




    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc