×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

L'aggravation des conditions de travail inquiète les experts de l'OMS et de l'OIT

Par L'Economiste | Edition N°:528 Le 14/06/1999 | Partager

· Les pays en développement risquent de faire face à une explosion de maladies professionnelles
· La médecine du travail reste embryonnaire au Maroc


Les problèmes graves et coûteux des maladies professionnelles inquiètent l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et l'OIT (Organisation Internationale du Travail). Ces deux organismes ont souligné récemment la nécessité de mettre en place des mesures immédiates afin d'améliorer les conditions de travail des 2,5 milliards de personnes actives dans le monde. Les problèmes liés aux maladies et traumatismes professionnels risquent de devenir graves et coûteux durant la première moitié du prochain siècle, si rien n'est fait pour améliorer la situation. Parmi les facteurs qui concourent au phénomène, les experts notent spécialement le transfert des procédés industriels vers les pays en développement.
La mondialisation est donc un facteur aggravant comme le souligne le Dr Richard Helmer, directeur responsable de la Médecine du Travail à l'OMS. "Pour réduire les coûts, des activités industrielles sont installées, avec tous les risques qu'elles comportent, dans les pays en développement, où se trouve 75% de la population active mondiale", a-t-il précisé. Ces pays n'ont pas d'infrastructure technique et sociale nécessaire pour la protection de ces actifs. Partant, l'état de santé de leurs populations risque de se détériorer.

160 millions


Les chiffres de l'OIT sont éloquents: chaque année, les traumatismes et maladies liés au travail entraînent 1,1 million de décès à travers le monde. Ce chiffre englobe les 300.000 morts liés aux 250 millions d'accidents de travail annuels.
Les cas annuels consécutifs au travail dans le monde s'élèvent à 160 millions: maladies respiratoires et cardio-vasculaires, cancers, atteintes auditives notamment.
Quant aux coûts liés à ces traumatismes et maladies professionnelles, ils sont considérables.
Des rapports nationaux et internationaux indiquent que les pertes liées à ces aléas s'élèvent à plus 4% du PNB mondial, bien que l'évaluation de ces charges soit difficile.


Le Ministère de l'Emploi recrute des médecins


Au Maroc, les risques provenant du milieu du travail prennent de plus en plus d'ampleur à cause de l'évolution technologique.
Le décret de 1970 sur la médecine du travail(1) stipule que tous les établissements où les travailleurs sont exposés à des risques de maladies professionnelles énumérés par la réglementation en vigueur doivent disposer d'un service médical. Par ailleurs, tous les établissements commerciaux, industriels et miniers comptant plus de 50 salariés doivent comporter ce service.
Le non-respect de ce décret est aggravé par une insuffisance des inspections médicales du travail (IMT). Pour l'heure, seules trois IMT sont actuellement opérationnelles. D'après le Ministère de l'Emploi, des recrutements de médecins sont en cours, l'objectif étant de mettre en place deux autres bureaux d'inspection à Fès et Tanger. Ce même département indique qu'il souffre toujours d'une sous-déclaration manifeste de la part des employés, ce qui handicape la tenue de statistiques fiables.

Wissal SEGRAOUI

(1) Cf L'Economiste n°337 du 2 juillet 1998.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc