×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

A l'affiche: Vengeance secrète

Par L'Economiste | Edition N°:1160 Le 07/12/2001 | Partager

. Des terroristes massacrent la famille du journaliste Jack Egin. Du coup, il décide de faire justice lui-mêmeLa loi du Talion n'a pas fini de faire le bonheur des cinéastes. Alors qu'on la croyait révolue avec un Charles Bronson vengeur à tout bout de champ, voilà que Jeremy Irons s'attelle à la tâche et reprend le flambeau. Histoire.Quand le journaliste Jack Egin décide de prendre des vacances, il était à cent lieues de soupçonner la tournure tragique qu'elles allaient prendre. L'avion qui devait l'emmener avec sa famille en Inde se transforme en cercueil pour sa femme et ses filles. Des terroristes s'emparent de l'engin et tentent de le détourner à des fins politiques. Ils assassinent sa famille de sang-froid lui laissant le goût d'une amertume que n'assouvira qu'une vengeance à la mesure de ce crime. La police conclut vite son enquête et classe l'affaire, ce qui ne manque pas de l'exaspérer davantage et d'attiser sa soif de vengeance. Désormais seul avec son fils, seul rescapé du drame, Jack Egin médite sa vengeance. Il mène sa propre enquête et tente de s'infiltrer dans le réseau des criminels. Mais cette quête de justice s'avère douloureuse. Déterminé, Jack décide d'aller jusqu'au bout de son objectif. Des personnes de bonne volonté s'allient à sa quête et l'aident dans sa recherche. Davidson (Jason Priestley) un jeune diplomate lui sera d'une grande utilité, quant à son amie journaliste, Kate (Charlotte Rampling), elle n'épargnera aucun effort pour mettre toute la lumière sur cette affaire de terrorisme. . Loi du Talion«Vengeance secrète» revient de la manière la plus classique sur le thème de l'auto-justice qui ne fait, certes, pas l'unanimité de tous. Surtout pas celle des autorités chargées de faire justice à la place des citoyens. Il s'agit en l'occurrence, dans le film, du FBI qui mène parallèlement son enquête dont les indices serviront à orienter les recherches de Jack. Ce dernier dont le métier le prédispose à l'investigation et qui s'engage avec rage dans son désir de vengeance. Toutefois, la grande question de ce thriller reste sans doute: A-t-on le droit de faire justice soi-même? Des éléments de réponse sont contenus dans le film, mais chacun des spectateurs fera sa propre lecture des événements et en tirera les conclusions qui lui conviennent. Mais en attendant de cogiter sur la portée philosophique et morale du film, l'on ne peut qu'admirer les prestations honorables des acteurs. Jeremy Irons est très à l'aise dans le rôle du père de famille meurtri par l'assassinat des siens. Habitué aux rôles de névrosé, il transmet admirablement le choc psychologique qui le travaille et le transforme complètement. En revanche, Charlotte Rampling, dont le talent est au-delà de tout soupçon, aurait pu avoir une plus grande place dans le film.


. Casablanca• Dawliz HabousCasablanca: «Rush hour 2» de Brett Rainer, avec Chris Tucker et Jackie Chan.Zagora: «Intuitions» de Sam Raimi, avec Cate Blanchette et Keanu Reeves.• Dawliz CornicheKoutoubia: «Rush hour 2» de Brett Rainer, avec Chris Tucker et Jackie Chan.Menara: «Vengeance secrète» de John Irvin, avec Jeremy Irones et Charlotte Rampling.Smara: «Un vent de folie» de Bronwen Hugues, avec Sandra Bullock et Ben Affleck.Chellah: «La famille Foldingue» de Peter Sagal, avec Eddie Murphy et Janet Jackson.• Autres sallesLynx: «Vengeance secrète» de John Irvin, avec Jeremy Irones et Charlotte Rampling.Empire: «Ali Zaoua» de Nabil Ayouch, avec Saïd Taghmaoui et Mustapha Hansali.Lux: «Jugement d'une femme» de Hassan Benjelloun, avec Rachid El Ouali et Sanaa Zaïm.ABC: «Hantise» de Jean Debent, avec Liam Neeson et Catherine Zeta-Jones.Ritz: Fermée pour rénovation. Colisée: «Khauff» avec Selman Khan.Mamounia: «Kya Khena» et «Le prix à payer».Lutetia: «La ligne verte».Liberté: Fermée pour rénovation.Saada: «Hey Ram» et «Ridaoua».. RABATRenaissance: «Crazy in Alabama» de Antonio Banderras, avec Mélanie Griffith et David Morse. - Complexe Le DawlizLe Mrissa: «Bowfinger» de Frank Oz, avec Steve Martin et Eddie Murphy.L'Oudaya: «Rush hour 2» de Brett Rainer, avec Chris Tucker et Jackie Chan.Le Ribat: «L'homme sans ombre» de Paul Verhoeven, avec Elisabeth Shue et Kevin Bacon.. Dimanche 9 décembre: Matinée enfantine à 11h (prix 10 DH)
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc