×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

L'affaire de l’huile contaminée
Professionnels et Administration rassurent

Par L'Economiste | Edition N°:2766 Le 29/04/2008 | Partager

. 1.000 tonnes d’huile de tournesol importées de France suspectées. Le tournesol représente moins de 10% de la consommation des MarocainsEncore une histoire d’huile contaminée en Europe? En tout cas, la Commission européenne vient de déclencher une alerte concernant des lots d’huile de tournesol contaminée en provenance d’Ukraine. Les autorités marocaines, sur avis d’un importateur local, ont décidé de réagir. Contacté par L’Economiste, Ahmed Rahou, président de l’Association professionnelle des fabricants d’huile au Maroc, se veut rassurant: «La consommation de l’huile de tournesol sur le marché marocain ne présente aucun risque sanitaire». L’alerte déclenchée au Maroc concerne 1.000 tonnes d’huile de tournesol importées de France au mois de mars dernier par une entreprise dont le nom est tenu secret. «Pour présenter une garantie additionnelle quant à l’hygiène et à la sécurité de nos huiles, nous avons demandé à des laboratoires officiels marocains et français d’effectuer des analyses supplémentaires pour être plus sûrs que l’huile en question ne présente aucun danger pour la santé publique. Nous voulons être capables d’affirmer qu’aucune goutte d’huile minérale n’est présente dans cette huile», tient à rassurer Rahou. En attendant les résultats de ces analyses, quelles sont les mesures prises par les autorités marocaines pour la protection du consommateur? «Nous avons décidé de retirer l’huile de tournesol importée de France de tous les points de vente. A ce jour, nous avons déjà retiré cette huile de toutes les grandes surfaces commerciales du pays. Et cette opération, qui a débuté vendredi dernier, ne sera achevée que ce mardi. C’est pourquoi il est difficile de dire en ce moment quelle est la quantité d’huile retirée du circuit commercial», explique Abderrahmane El Hilali, responsable à la direction de la protection des végétaux, des contrôles techniques et de la répression des fraudes au ministère de l’Agriculture. Responsables et industriels devraient se réunir, aujourd’hui, au siège du ministère pour faire le point sur la situation. Selon El Hilali, «l’alerte pourrait être levée dès ce mardi». Si le retrait de l’huile suspecte dans les grandes villes peut se révéler aisé, qu’en est-il des petites villes et de la campagne où le problème de la traçabilité se pose avec acuité? «L’huile de tournesol est relativement chère», explique Khalil Lahbabi, directeur général de Siof, «ce qui fait qu’elle se vend presque exclusivement dans les grandes villes». De plus, affirme le patron de Siof, «nous avons notre propre logistique qui nous permet de tracer nos produits. Et de manière générale, au moment de l’importation, chaque lot d’huile fait l’objet d’une analyse approfondie avant son introduction sur le circuit commercial». A noter que l’huile à base de tournesol constitue un peu moins de 10% de la consommation des Marocains en huile de table, les 90% restants représentent la part du soja.


Etat d’alerte en Europe

Dans l’Union européenne, d’où est partie l’alerte, neuf containers de lots de cette huile contaminée ont été découverts en France, qui en a exporté dans trois autres pays: Espagne, Italie, et Pays-Bas. Selon la Commission de l’Union européenne, «de l’huile minérale aurait été ajoutée de manière volontaire» à cette huile. L’analyse des échantillons d’huile de tournesol en France a laissé apparaître un maximum de 7 grammes d’hydrocarbures par kilo d’huile. Après avoir retiré l’ensemble des lots d’huile suspecte, l’Espagne est le seul pays à avoir levé l’alerte.Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc