×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Lafarge démarre la fabrication de ciment blanc à la fin du mois

    Par L'Economiste | Edition N°:601 Le 23/09/1999 | Partager

    · L'unité de broyage et d'ensachage produira près de 20.000 tonnes pour sa première année d'exercice

    · Elle est logée à l'usine de Bouskoura


    Le ciment blanc, jusqu'ici totalement importé, sera prochainement fabriqué au Maroc. C'est le groupe Lafarge qui est derrière cette initiative, puisqu'il donnera au cours de la semaine prochaine le coup d'envoi à sa première usine de broyage et d'ensachage de ce produit. La nouvelle unité, logée à l'usine de Bouskoura, sera opérationnelle avant fin septembre. Les travaux de construction ont démarré depuis un an et demi. La capacité de la nouvelle usine est de 136.000 tonnes. Le montant d'investissement est de 52 millions de DH.
    Selon les promoteurs de ce projet, les perspectives de l'industrialisation locale du ciment blanc sont encourageantes. La consommation de cette matière est favorisée par les habitudes de la région méditerranéenne en matière de revêtement du sol et de mosaïque. Ce produit est très apprécié pour sa résistance et l'esthétique des réalisations dans lesquelles il est utilisé. Le ciment blanc est aussi employé comme colle entre les carreaux.
    La consommation actuelle de cette matière s'élève à 70.000 tonnes par an. Cela représente 1% par rapport à la consommation du ciment gris. Les responsables doivent mener une action de promotion pour revaloriser la consommation de ce produit. La fabrication de dalles et pavés, construits avec le ciment blanc, est une niche que Lafarge compte développer.

    Proximité des gisements


    Le choix de la région de Bouskoura comme lieu de fabrication du ciment blanc a été motivé par sa proximité des gisements des matières premières comme le calcaire et le gypse. Le calcaire est disponible dans la région de Ben Ahmed-Khouribga. En plus, la nouvelle unité sera proche de la région la plus consommatrice de ciment: l'axe Kénitra-El Jadida.
    Pour sa première année d'exercice, la nouvelle unité de Bouskoura compte produire près de 20.000 tonnes. Concernant les prix de vente, aucune décision n'a été prise, affirment les responsables. Le mètre carré de ce produit importé se vend à 120 DH.
    Les responsables affirment aussi que l'unité travaillera selon les normes exigées des clients. Ces derniers peuvent moduler les formules de fabrication des produits demandés selon leurs besoins (le pourcentage d'ajout du calcaire dans le ciment ...).

    Nadia LAMLILI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc